Éradiquer la bactérie Helicobacter: pour soigner l’ulcère et éviter le cancer de l’estomac

La bactérie Helicobacter pylori touche environ cinquante pour cent de la population mondiale. Elle est responsable de gastrites chroniques, d’ulcères duodénaux et joue un rôle important dans l’apparition des cancers de l’estomac. L’éradication de cette bactérie comme moyen de prévention et de traitement des ulcères et de certains cancers de l’estomac est maintenant une solution que la médecine naturelle peut mettre en œuvre grâce à un protocole phytothérapeutique éprouvé.

Helicobacter pylori (HP) est une bactérie très répandue qui infecte les muqueuses de la paroi de l’estomac. Quarante pour cent de la population européenne en est atteinte et plus de 80 % dans les pays défavorisés. Un rapport très étroit existe en effet entre pauvreté et infection par l’Helicobacter pylori, lié au manque d’hygiène. La bactérie Helicobacter pylori est notamment responsable des gastrites chroniques, des ulcères duodénaux et joue un rôle important dans la genèse de certains cancers gastriques.

Jusqu’en 1982, personne ne pensait qu’une bactérie puisse survivre dans l’estomac compte tenu de l’extrême acidité du milieu. L’HP vit en effet exclusivement dans l’estomac et c’est le seul organisme connu pouvant survivre dans un environnement aussi acide. En fait, l’Helicobacter pylori sécrète une enzyme (uréase) qui lui permet de survivre aux sucs gastriques en les neutralisant. La bactérie agit alors de deux façons : elle augmente la sécrétion des sucs gastriques et affaiblit la structure de la muqueuse gastroduodénale. Moins protégée, la paroi de l’estomac ou du duodénum est alors attaquée par les sucs gastriques…

 

La preuve par l'infection

Ce sont deux chercheurs australiens, Barry Marshall et Robin Warren, qui découvrirent l’implication directe de cette bactérie dans la génération de pathologies gastriques comme l’ulcère ou le cancer de l’estomac.

Pour valider leur hypothèse, l’un des chercheurs avala une culture de bactérie et quelque temps après, il déclencha un ulcère : la preuve était faite. Il fallut, tout de même, attendre 1995 pour que la communauté scientifique reconnaisse leurs travaux et leur décerne le prix Nobel de médecine… en 2005. Leurs travaux ont permis de réviser les croyances sur l’origine des ulcères.

Jusque-là, le consensus voulait qu’une trop grande acidité gastrique, souvent causée par l’anxiété, soit tenue pour responsable de l’apparition de pathologies diverses dont l’ulcère. La découverte de l’origine infectieuse de ces pathologies a bouleversé le traitement de l’ulcère et de certains cancers de l’estomac.
 

9 000 cas de cancers en France

On sait maintenant que cette infection s’acquiert dans l’enfance. Dans la très grande majorité des cas, elle devient chronique, s’accompagnant d’une inflammation de la muqueuse gastrique. L’Helicobacter serait ainsi la cause de 90 % de toutes les gastrites chroniques.

La transmission est intrafamiliale (mère/enfant, fratrie) et perdure pendant des décennies, voire toute la vie de la personne infectée. Environ 10 % des personnes infectées développent une maladie ulcéreuse et 1 % un cancer de l’estomac. Ce faible pourcentage fait malgré tout qu’Helicobacter est reconnue comme la première bactérie impliquée dans la genèse d’un cancer, le cancer de l’estomac, deuxième cause de cancers dans le monde, ce qui représente 600 000 nouveaux cas par an dont 9 000 en France.

Commentaires (6)

Boire du romarin frais et bio tous les matins en infusion à jeun, et attendre un laps de temps avant de déjeuner..ensuite boire de l'eau, et ensuite mangé équilibré et privilégié les fruits et légumes de saison et surtt bio..
Recette de ma grand mère marocaine :)

moi je dirais aloé véra , en cure à boire, de bonne qualité (stabilisée à froid). C'est 28 euros le bidon mais au bout de quelques cures, on voit que tous nos problèmes de santé se sont améliorés ou ont disparus...une panacée !!!(se trouve en vente directe, les autres sont de qualité moindre ou il est très dur de connaître leur véritable qualité).

Siren, atteinte d'une maladie qui "mite" mes organes, dès que je ressens mon tube digestif enflammé, je me prépare dans les règles (c'est à dire une grosse cuillère à café d'argile VERTE dans un verre d'eau que je remue et ne bois que le lendemain à jeun avec un laps de temps d'une heure avant de pouvoir consommer autre chose) et cela durant plusieurs jours d'affilés, voir plusieurs mois...et même si je ressens un mieux. Je n'ai pratiquement plus besoin de m'en servir depuis pratiquement 1 an... je veille à boire mon litre et demie de liquide par jour, et je ressens même un bienfait veineux...

Essayer l'argent colloidal
Il tue toutes les bacteries et revient environ 25 Euros par mois la bouteille d'1 litre.
Cordialement

Cette bactérie serait favorisée par la pauvreté, le manque d'hygiène... à voir les tarifs pratiqués sur les produits cités ci-dessus, il est évident que les plus riches peuvent se soigner, elle à donc de beaux jours devant elle !

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Allowed HTML tags: <a><br><br/><br /><p>

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Veuillez copier les caractères inclus dans l'image en respectant les majuscules et minuscules.

Retrouvez Plantes et Santé
en kiosque
www.trouverlapresse.com

Découvrez également nos sites partenaires : 

 

La Vie Naturelle

Découvrez nos
produits naturels de santé
traitements naturel, santé naturelle, actifs naturels
cosmétique naturelle, maison au naturel, livre sur le bio

 

Alternative Santé
Une autre manière de voir la santé

 

annuaire-therapeutes.com
15 000 thérapeutes en ligne :
 ostéopathes, homéopathes, naturopathes...

 

Principes-de-sante.com, le site d'informations
des médecines douces

 
 

 

Conception, Réalisation, Hébergement Systonic ©