Insolite : voilà ce qu'on entend lorsqu'on place un anneau de croissance de chêne sur un nouveau type de tourne disque.

Dans son album Years, Bartholomäus Traubeck a enregistré la "signature vocale" de sept arbres différents (érable, noisetier, hêtre, aulne, épicéa, frêne) en convertissant grâce à un logiciel les données recueillies à la surface de leurs anneaux de croissance en concerto de piano. 
Ainsi, par ce procédé ingénieux, chaque arbre révèle un son particulier, une "personnalité" même. Elle découle des caractéristiques de ses anneaux comme la densité, le grain, la vitesse et vigueur de sa pousse etc. 
Le "chant" de l'érable nous apparait plus mélancolique, celui du noisetier plus chaotique... Autant vous dire que pour nous qui avons édité un hors-série intitulé "l'énergie des arbres", tout ça est assez fascinant.


http://traubeck.bandcamp.com/track/picea-spruce