• Viticulture bio : Poursuivi pour avoir refusé d'utiliser des pesticides

Poursuivi pour avoir refusé d'utiliser des pesticides

Alors que, cet été, un arrêté préfectoral imposait de traiter tous les vignobles de Côte-d'Or, un viticulteur en biodynamie a refusé de traiter, à titre préventif, sa propre production avec des pesticides. Aujourd'hui, il est poursuivi par la justice et encourt jusqu'à 30 000 euros d'amende et six mois de prison.

Le traitement obligatoire visait à lutter contre la cicadelle, un petit insecte responsable d'une maladie contagieuse  et mortelle pour la vigne, la flavescente dorée. Cette épidémie sévit en France depuis soixante ans et touche désormais la moitié du pays.

Le viticulteur explique que la Côte d'Or n'était pas touchée par l'épidémie au moment de l'arrêté et que ses parcelles sont cultivées en bio depuis plus de quarante ans.