Agaric brésilien le champignon de Dieu

Ce champignon fut, en effet, découvert dans les années 1960 par des chercheurs Américains qui ont remarqué que les autochtones de la région de Piedade au Brésil jouissaient d’une bonne santé, de peu de cas de cancers et d’une grande longévité car ils consommaient régulièrement ce champignon qui pousse dans les prés. Ils l’avaient baptisé « le champignon de Dieu ». Cette découverte fut annoncée à la communauté scientifique en 1965 et la même année des cultures débutèrent… au Japon. On découvrit en 1980 la présence de plusieurs polysaccharides qui confirmèrent ses propriétés anticancer. Des recherches intensives se poursuivent actuellement pour mieux comprendre son action thérapeutique. Depuis 1988, il est cultivé à grande échelle en Asie, et les États-Unis débutent en ce début de nouveau millénaire sa culture à grande échelle.