L'andrographis : une alternative au paracétamol

Elle a fait l’objet de nombreuses études ces dernières années en Europe et particulièrement dans les pays scandinaves où on l’utilise maintenant officiellement pour soigner le rhume. L’une d’elle a démontré l’efficacité de l’andrographis dans le traitement des infections respiratoires sans complications via des capsules d’andrographis séchée (normalisées à 6 % d’andrographolide) et a prouvé que ce traitement était aussi efficace que des doses élevées de paracétamol pour soulager fièvre et maux de gorge ! Grâce à ses propriétés immunostimulantes, l’andrographis est aussi un excellent préventif des infections bactériennes et virales, reconnu comme tel par l’OMS. Dans ce but, il est conseillé de la prendre en cure de 20 jours à 1 mois à raison de 400 mg d’extrait normalisé (de 4 à 6 % d’andrographolide), trois fois par jour.