L’edelweiss, de la lumière dans les ténèbres

Une autre légende raconte que la reine des Neiges, qui vivait autrefois au-dessus des neiges éternelles, était d'une beauté à faire fondre les cœurs. Les lutins qui l'entouraient en étaient férocement jaloux et leurs lances de cristal étaient toujours bien aiguisées afin de décourager ceux qui oseraient s'aventurer à porter le regard sur leur reine bien-aimée. Quand un alpiniste ou un chasseur imprudent s'imaginait voir l'éblouissant sourire de la dame des Neiges dans un rayon de soleil, il grimpait de plus en plus haut, fasciné par le regard si doux et les cheveux comme autant de fils d’argent. C'est au moment de toucher au but que les lutins surgissent sous forme d'une écharpe de brume, d'une chute de pierres ou d'une corniche de glace se détachant. L'homme aveuglé et heurté par les lances de cristal glisse alors et tombe au fond d'une crevasse. La reine des Neiges se met alors à pleurer, les larmes jaillissent de ses yeux et tombent sur le glacier, coulent toujours plus bas et arrivent aux rochers. Les larmes miraculeuses se transforment en fleurs étoilées: on les nomme les edelweiss.

L’utilisation de la plante en phytothérapie est bien en rapport avec cette légende. Comme l’edelweiss est une plante rare et donc interdite au ramassage, la seule utilisation possible de cette plante se fait au travers d’élixirs énergétiques. On les utilise principalement pour aider les cœurs brisés et les personnes à l’affectivité perturbée à retrouver force, enracinement et espoir. L’étoile des glaciers apporte sa lumière dans les cœurs ténébreux, l’ultime récompense de la reine pour les efforts déçus des cœurs ardents.