La ficaire, anti-hémorroïdale

Propriétés, effets et usages : 

Vasoconstrictrice, astringente, adoucissante, la ficaire est principalement réputée dans le traitement symptomatique de la crise hémorroïdaire douloureuse accompagnée d’envies fréquentes d’aller aux toilettes. Elle est aussi efficace pour soigner les troubles circulatoires (jambes lourdes…), les infections anales,  les maladies cutanées comme la gale, le prurit, les enflures articulaires ou des gencives (bains de bouche). On l’appelle aussi petite chélidoine car, comme la chélidoine, elle aide à faire disparaître les verrues.

Secret d’herboriste

Baume antihémorroïdes à la ficaire et aux huiles essentielles :

1. Ramasser les tubercules au bon moment (voir ci-dessus). Les laver puis les hacher finement. Ajouter 2 volumes d’huile d’olive (ou mieux, d’arnica si les hémorroïdes ne sont pas saignantes) pour 1 volume de tubercules hachés, puis passer le tout au mixer. Laisser macérer au frais et à l’ombre pendant cinq jours. Filtrer.

2. Faire fondre 7 grammes de cire d’abeille dans un bain-marie. Ajouter 60 ml du macérat à la ficaire. Laisser un peu refroidir puis ajouter encore 5 ml d’huile végétale de calophylle, 1 ml d’HE d’hélichryse italienne de Corse, 1 ml d’HE de lentisque-pistachier, 4 ml d’HE de niaouli, 4 ml d’HE de cyprès. Mélanger pour homogénéiser le tout. Mettre en petits pots bien propres. Posologie Appliquer 2 à 3 fois par jour jusqu’à disparition des symptômes.

Onguent express anti-hémorroïdes :

Broyer des racines fraîches et les mélanger à 3 fois leur poids de saindoux. Laisser reposer cinq jours dans un pot en verre. Faire ensuite fondre doucement le tout au bain-marie, filtrer au linge fin et conserver dans un pot bien clos.