Le genévrier contre les rhumatismes

Propriétés effets et usages

La baie de genévrier s’utilise pour ses vertus toniques, carminatives et stomachiques dans les troubles gastriques légers (dyspepsie, renvois, ballonnements, aigreurs d’estomac…) ainsi que dans le manque d’appétit (anorexie). Elle facilite la digestion des mets lourds, notamment des plats gras, du chou et des légumineuses, et rafraîchit l’haleine. Diurétique et antiseptique urinaire, on l’utilise dans les affections bénignes des voies urinaires (hydropisie, calculs, gravelle, inflammation de la vessie) et en cas d’oedèmes dus à une insuffisance cardiaque. Par son action dépurative (aide à éliminer l’excès d’acide urique) et antalgique, la baie de genévrier et son huile essentielle agissent contre les rhumatismes, l’arthrite, la goutte chronique, la polyarthrite et l’arthrose. Expectorante et antiseptique bronchique, elle est aussi utilisée en sirop comme traitement complémentaire en cas de rhume et d’infection bronchopulmonaire avec l’avantage d’apporter une action tonique aux convalescents et aux enfants fragiles. Emménagogue, la baie degenévrier est indiquée en cas de règles peu  abondantes ou douloureuses et pour faciliter l’accouchement (stimulant utérin). Enfin, la baie de genévrier et son HE peuvent être utiles en cas de diabète. Des études ont permis d’observer son action sur le taux de glucose sanguin.

Herboristerie pratique

Pour soigner l’arthrite et les maladies rhumatismales, la cure de baies de genévrier est à l’automne ce que la cure de pissenlit est au printemps. Cette double cure favorise la souplesse du système locomoteur et est efficace à condition de la poursuivre d’année en année.

- Cure de baies :

Infusion : laisser infuser 10 minutes de 10 à 15 g de baies concassées dans 1 litre d’eau bouillante. Boire 3 tasses par jour. Poursuivre pendant 3 semaines et renouveler si nécessaire après interruption d’une semaine. NB : on peut aussi moudre 45 belles baies (5 g) par jour afin de les incorporer aux repas ou à l’eau.

- Électuaire contre le rhume :

Couvrir d’eau des baies fraîchement cueillies. Les faire frémir pendant 10 minutes puis les écraser au pilon et exprimer le jus pour extraire le maximum de suc. Remettre le liquide obtenu sur le feu avec une quantité égale de miel et laisser réduire à feu doux en mélangeant jusqu’à l’obtention d’un sirop. Mettre en flacons stérilisés. Se conserve plus d’un an au frais.