• Le houblon

Le houblon : pour l’éjaculation précoce et l’énurésie

Originaire des zones tempérées d'Europe, d'Amérique du Nord et d'Asie, le houblon (Humulus lupulus ou Lupuli strobulus) est une plante vivace grimpante de la famille des cannabinacées. Ce sont les fleurs femelles, appelées strobiles, à cause de leur forme conique, qui sont recherchées pour leurs principes amers et aromatiques. Elles portent de petites glandes qui produisent du lupulin, qui donne sa saveur amère au houblon et confère à la plante ses propriétés médicinales. 

 

La panacée des médecines traditionnelles

Les Grecs et les Romains appréciaient les principes amers du houblon. Ils l’employaient, à la fin des banquets, pour calmer les esprits échauffés par l’alcool et faciliter la digestion. La pharmacopée traditionnelle chinoise le décrit comme antibactérien et tonique de l'appareil génito-urinaire. Elle l’utilise également pour faciliter le sommeil et la digestion. La médecine ayurvédique l’utilise pour soulager l'agitation causée par la tension nerveuse, les maux de tête et l'indigestion. Les Arabes classaient le houblon parmi les « herbes des eunuques » utiles pour aider ces derniers à garder leur calme dans l’atmosphère torride des harems. Les Indiens Cherokee l’employaient pour traiter les problèmes liés aux fonctionnements des reins. En Europe, l’action sédative sexuelle du houblon en a fait la spécialité des moines trappistes. Mais c’est seulement à partir du 16ème siècle qu’on commence à le mentionner officiellement dans les traités de médecine pour traiter l’agitation et l’anxiété. On l'emploie aussi à l’époque comme diurétique et pour traiter l'éjaculation précoce et l’énurésie

Une puissante action phyto-œstrogénique  

De nos jours, ce sont les substances phyto-œstrogéniques du houblon qui intéressent les chercheurs. Ces substances expliqueraient les propriétés anaphrodisiaques du houblon (baisse du désir sexuel), particulièrement chez les hommes. Elles sont désormais fréquemment prescrites  pour soigner certains troubles sexuels d'origine nerveuse chez les hommes, comme la pollution nocturne (énurésie) et l’éjaculation précoce.Houblon

Les scientifiques croient même que la plante pourrait, en agissant comme « castrateur naturel », être utile dans les cas de déviances sexuelles notamment chez les prédateurs sexuels récidivistes.

Houblon, mode d’emploi

Infusion

Infuser 30 g de cônes dans un litre d'eau bouillante pendant 10 mn (certains thérapeutes préconisent la macération à froid pendant 12 à 24 h, pour préserver les principes volatiles de la plante). 

  • Insomnie : une tasse d'infusion ou de macération avant le coucher. 
  • Troubles de l’éjaculation, énurésie : une tasse avant chaque repas. 

 

Les cônes 

Faire chauffer légèrement les cônes de houblon à sec et les placer dans une taie d'oreiller qu'on appliquera sur les parties douloureuses en cas de rhumatismes ou d’arthrite. Pour traiter l’insomnie, placer la taie près de sa tête au moment de se coucher. Placé sur l'abdomen, le coussin soulage le mal de ventre. Remplacer les cônes de houblon au bout de deux mois, car leur activité diminue rapidement et peut alors, de façon tout à fait paradoxale, exercer des effets excitants. 

Mise en garde : les chercheurs recommandent la prudence en cas de cancer hormono-dépendant (cancer du sein, du col de l'utérus...) en raison de l’activité œstrogénique du houblon.