• Phytothérapie : gérer les émotions enfantines

Accompagner les émotions enfantines

Dans son apprentissage de la vie, l’enfant est confronté à de nombreuses émotions qui, petit à petit, vont l’amener à se construire. Toutes ces expériences sont parfois source de perturbations. Or, grâce à l’univers des fragrances volatiles aromatiques, on peut l’aider et le guider pour qu’il gère mieux ses émotions.

Aude Maillard
www.aude-maillard.fr

Soutenir l’enfant émotif

Formule à visée équilibrante du système nerveux et anti-angoisses

  • Absolue de vanille (Vanilla planifolia) : 5 gouttes
  • HECT de lavande fine (Lavandula vera) : 30 gouttes
  • HECT de ravintsara (Cinnamomum camphora) : 30 gouttes
  • HECT de marjolaine des jardins (Origanum majorant) : 20 gouttes
  • HECT d’hysope couchée (Hyssopus officinalis var. decumbens) : 5 gouttes
  • HV de noyau d’abricot : QSP 15 ml

 

Diffusion atmosphérique

  • La gaieté des agrumes

Rares sont les enfants qui n’aiment pas les odeurs d’agrume. Citron, orange douce, pamplemousse, bergamote, sont autant de fragrances qu’il est agréable de diffuser dans la maison ou même au bureau. Ce sont les odeurs d’enfance qui amènent une atmosphère légère, gaie, propice aux jeux et à la détente. Lorsque l’ambiance est tendue, à la mauvaise humeur ou encore à la colère, la diffusion d’un parfum d’agrume dissipera le malaise d’une manière délicate et efficace.

 

Somatisation

  • Le basilic à linalol décrispe

Les enfants somatisent d’une manière quasi instantanée leurs contrariétés ou leurs inquiétudes. Quand l’enfant a du mal à s’exprimer, et nous à le réconforter verbalement, les odeurs peuvent aider à soigner ses états d’âme. En cas de crise, celle de basilic doux à linalol est très efficace. Ce chémotype de basilic, moins riche en éthers que le basilic exotique, est plus adapté à l’enfant et à l’application cutanée. Elle pourra décrisper le ventre, dénouer un plexus bloqué et son odeur douce apportera apaisement et réconfort à l’enfant.
 

À FAIRE 

Mettre 2 gouttes (avant 30 mois) ou 4 à 6 gouttes (après 30 mois) dans la même quantité, au minimum, d’huile végétale de noyau d’abricot, et masser tous les plexus bloqués, ainsi que la voûte plantaire. Faire respirer la fragrance à l’enfant, en l’amenant à se concentrer sur ses inspirations et ses expirations. À utiliser ponctuellement, ou quotidiennement pour les nerveux et les angoissés.

 

Maîtrise

  • Énurésie : résoudre le problème avec le cyprès de Provence

Les accidents de « pipi au lit » peuvent persister au-delà de 5 ans, lorsque normalement la maturité physiologique permet le contrôle des sphincters. Ce problème, appelé énurésie, est souvent le reflet d’une anxiété et d’un manque d’autorité de l’enfant sur lui-même. Il peut être utile de l’aider à trouver la conviction qu’il parviendra à maîtriser son corps, et devenir automne, en lui apportant confiance et volonté. D’abord on essayera de le responsabiliser sur le sujet : la tenue d’un calendrier dans lequel on notera de façon symbolique les accidents pourra amener une amélioration. En aromathérapie, il existe une fragrance qui symbolise cette autorité, c’est l’huile essentielle de cyprès de Provence. Cet immense conifère donne de l’assise et de l’ancrage et aide l’enfant à trouver la conviction qu’il parviendra à se maîtriser et se dominer.
 

À FAIRE

Masser le bas-ventre le soir au coucher avec 3 à 4 gouttes d’HE de cyprès de Provence (Cupressus sempervirens) diluées dans autant d’huile végétale de noyau d’abricot. Faire respirer profondément la fragrance à l’enfant au moment de l’application. Poursuivre pendant 3 ou 4 semaines.

 

  • Pour lire la totalité de l'article, commander Plantes & Santé n° 118 en cliquant ici