• Aromathérapie : Aïe ! hémorroïdes

Aromathérapie : Aïe ! hémorroïdes

Ces dilatations anormales des veines hémorroïdaires localisées dans la région anale causent bien des désagréments ! Inflammation, douleur, démangeaison, petits saignements sont très souvent le lot des femmes enceintes ou des personnes sujettes à la constipation. Les hémorroïdes peuvent être internes ou externes, auquel cas elles sont douloureuses.

 

Traiter localement

Pour soulager rapidement la gêne occasionnée par les hémorroïdes, il faut agir localement en favorisant la rétraction de la veine hémorroïdaire, en arrêtant les petits saignements et en réduisant le prurit associé.

 

Poches de gel rafraîchissantes

La méthode des « bains dérivatifs », basée sur l’utilisation de poches de gel, vise à rafraîchir la zone hémorroïdaire, à stimuler la circulation et de ce fait réduire l’inflammation. L’action est autant préventive que curative.

Préparation • 2 grandes poches de gel (on peut se les procurer sur www.yokool.fr)

  1. Mettez les poches de gel 2 heures à congeler dans un sac congélation.
  2. Asseyez-vous tout habillé sur une poche de gel jusqu’à ce qu’elle ne soit plus froide puis recommencez avec la seconde poche de gel.
  3. Renouvelez l’opération le plus souvent possible, jusqu’à trois heures par jour.

 

 

Compresse d’hamamélis

L’hamamélis a une action adoucissante, astringente et décongestionnante, quant à l’huile essentielle de géranium Bourbon elle est hémostatique et calme les démangeaisons.

Préparation :

  • Flacon foncé de 100 ml
  • 90 ml d’eau florale d’hamamélis
  • 10 ml d’huile essentielle de Pelargonium x asperum variété Bourbon (géranium Bourbon)
  • Coton
  1. Mettez l’eau florale dans le flacon.
  2. Ajoutez l’huile essentielle.
  3. Mélangez.
  4. Prendre du coton et imbiber avec la préparation.
  5. Appliquez sur l’hémorroïde et maintenez en place 10 minutes.
  6. Renouvelez plusieurs fois par jour jusqu’à soulagement.

 

L’excès de feu

Un excès de chaleur dans le corps prédispose aux hémorroïdes. Évitez donc la consommation d’épices ainsi que la surexposition au soleil. Buvez des hydrolats de menthe poivrée, rose ou lavande, une c. à s. 3 fois par jour.

 

Tonifier le foie

Les hémorroïdes sont le signe d’une déficience hépatique. En effet, si le foie travaille en sous-régime, le sang qu’il est chargé de nettoyer doit « patienter », cela crée un ralentissement du retour veineux qui engendre une certaine surcharge de sang dans la veine.

 

Jus de légumes-racines

Le radis noir stimule l’activité du foie ; le céleri-rave, riche en oligo-éléments et vitamines, favorise son travail ; le curcuma est un protecteur hépatique ; l’oignon est un dépuratif qui aide le foie dans son rôle de désintoxication, tandis que le gingembre le tonifie.

Préparation :

  • Radis noir, environ 2 cm
  • 1/4 d’oignon
  • 1/8 de tête de céleri-rave
  • 1 noisette de gingembre frais
  • 1 demi-cuiller à café de curcuma
  • 2 cuillers à soupe d’hydrolat de carotte
  1. Mixez tous les ingrédients ensemble.
  2. Consommez en mâchant, car cette préparation est épaisse.
  3. Préparez ce jus 2 soirs par semaine, pendant 2 mois.

Tisane désengorgeante

Le romarin à verbénone contient une molécule stimulante de l’activité hépatique. Cette huile essentielle désengorge le foie, ce qui accélère la circulation sanguine hépatique (déconseillé à la femme enceinte ou allaitante, pour les enfants).

Préparation :

  • Eau de source
  • 1 cuiller à café de miel de romarin (ou autre)
  • 1 goutte d’huile essentielle de romarin à verbénone
  1. Mélangez l’huile essentielle à une cuiller de miel.
  2. Faite fondre le miel dans une tasse d’eau chaude.
  3. Buvez 3 tasses par jour, pendant 3 semaines.

 

Améliorer le retour veineux

Un mauvais retour veineux entraîne une stase sanguine dans les veines qui se fragilisent et ont tendance à s’affaisser, donnant lieu à des varices (les hémorroïdes sont des varices). Il faut donc activer ce retour veineux et renforcer la tonicité des veines.

 

Massage aux huiles essentielles

Les huiles essentielles de cyprès et de lentisque pistachier sont des décongestionnants veineux, l’hélichryse italienne est circulatoire et favorise la fluidité sanguine, l’huile de calophylle inophylle protège les veines. Cette synergie relance la circulation ralentie en cas de varices (déconseillé en cas de grossesse, allaitement et mastose).

Préparation :

  • Un flacon foncé de 100 ml
  • 90 ml d’huile végétale de calophylle inophylle
  • 80 gouttes d’huile essentielle de cyprès (Cupressus sempervirens)
  • 40 gouttes d’huile essentielle de lentisque pistachier (Pistacia lentiscus)
  • 40 gouttes d’huile essentielle d’hélichryse italienne (Helichrysum italicum)
  1. Mettez l’huile végétale dans le flacon.
  2. Ajoutez-y les huiles essentielles en comptant les gouttes.
  3. Agitez le flacon.
  4. Appliquez 1 cuiller à soupe du mélange sur chaque jambe, matin et soir. Massez. Renouvelez ce geste quotidiennement pendant au moins 3 semaines.

Boisson au cyprès

L’hydrolat de cyprès a une action décongestionnante et régénérante sur le système veineux. Il empêche la stase veineuse.

Préparation :

  • Eau de source
  • 1 cuiller à soupe d’hydrolat de cyprès
  1. Chauffez 1 tasse d’eau.
  2. Ajoutez l’hydrolat.
  3. Buvez 3 tasses par jour chaudes, tièdes ou à température ambiante au choix.
  4. Faites une cure de 3 semaines.

 

À lire : 

 

À écouter sur Radio Médecine Douce :