• Traiter les conjonctivites grâce à la phytothérapie

Conjonctivite : ouvrez l’œil et le bon

Un coup de vent, un refroidissement, une rhinopharyngite peuvent être mis en cause dans une conjonctivite. Dès l’apparition de rougeurs ou de larmoiements, agissez pour éviter que la maladie n’évolue. Sachant que le premier geste de prévention consiste à ne pas se frotter les yeux et à se laver souvent les mains.

 

Pulvérisation d’eau florale de bleuet

Connu sous le nom populaire de « casse-lunettes » en référence à ses incroyables propriétés pour soulager les affections oculaires, le bleuet se révèle très actif en cas de rougeurs, de picotements et d’irritations.

Préparation :

  • 1 bonne poignée de bleuets séchés, 25 cl d’eau de source, un flacon vaporisateur vide
  1. Faites bouillir l’eau de source.
  2. Hors du feu, jetez-y une poignée de bleuets.
  3. Laissez infuser 20 minutes, puis filtrez.
  4. Conservez votre eau florale dans un flacon vaporisateur au réfrigérateur.
  5. Vaporisez sur les paupières fermées, matin et soir, pendant un mois environ.

<!-- break -->

Cataplasme de fleurs de mauve

Plante adoucissante, la mauve soigne de nombreuses affections de la peau, mais soulage aussi efficacement les maux de gorge. 

Très connue pour venir à bout des maladies provoquant inflammations et rougeurs des muqueuses, la mauve désinfecte autant qu’elle apaise.

Préparation :

  • 1 c. à s. de fleurs fraîches de mauve, 25 cl d’eau de source
  1. Faites bouillir l’eau 1 minute.
  2. Plongez les fleurs de mauve dans l’eau pendant 10 minutes environ.
  3. Jetez l’eau et appliquez directement sur les yeux les fleurs humides et tièdes.
  4. Laissez poser une quinzaine de minutes.

 

Collyre à la rose de Damas

Cultivée depuis la nuit des temps par les Perses, les Grecs, les Romains et les populations du Proche-Orient pour ses propriétés anti-inflammatoires, antiseptiques et calmantes, la rose de Damas, employée en collyre lutte efficacement contre les inflammations oculaires sévères et les irritations chroniques de l’œil.

Préparation :

  • 50 g de pétales de roses séchées, 20 cl de sérum physiologique, un flacon goutte-à-goutte vide
  1. Dans un récipient stérilisé, déposez les pétales de rose.
  2. Versez dessus le sérum et laissez macérer pendant une journée.
  3. Filtrez au-dessus du flacon goutte-à-goutte et conservez deux semaines maximum au réfrigérateur.
  4. Déposez deux gouttes dans chaque œil, trois fois par jour, jusqu’à disparition des symptômes.

<!-- break -->

 

Éviter les récidives

Certains métiers, provoquent une grande fatigue oculaire et favorisent la conjonctivite chronique. Tout comme une forte luminosité ou une allergie. Pour éviter les récidives, il est capital d’agir quotidiennement pendant les périodes où l’œil est le plus sollicité.

 

Compresses de muguet

Plante sédative, le muguet apaise et décongestionne. Utilisé frais, son efficacité est redoutable.

Préparation : 

  • 1 poignée de fleurs de muguet, 2 petits mouchoirs en coton fin, 2 petits morceaux de ficelle, 50 cl d’eau filtrée.
  1. Faites légèrement chauffer l’eau.
  2. Placez la moitié des fleurs séchées dans un mouchoir, l’autre moitié dans le second.
  3. Fermez les mouchoirs en aumônière à l’aide de la ficelle.
  4. Faites tremper 5 minutes les petits balluchons dans l’eau tiède.

    Appliquez-les ensuite sur chaque œil, de préférence le soir, au coucher.

 

<!-- break -->

Lotion de graines de fenouil

Les graines de fenouil se révèlent d’un grand secours si vos yeux sont irrités et fatigués.

Préparation :

  • 10 g de graines de fenouil, 25 cl d’eau de source, 2 disques à démaquiller.
  1. Faites infuser les graines de fenouil dans l’eau bouillie.
  2. Laissez refroidir et imprégnez les disques à démaquiller.
  3. Déposez une compresse sur chaque œil et laissez poser pendant environ un quart d’heure.
  4. Renouvelez dès qu’une sensation de brûlure se fait sentir.

 

À lire

  • « Les secrets de jeunesse de nos grands-mères », de Béatrice Montevi. Éd. Anagramme, 222 p., 18,90 €. (17,95 € chez Amazon.fr
  • « Le jardin médicinal pas à pas », de Vincent Albouy. Éd. Édisud, 95 p., 14,50 €. (13,77 € chez Amazon.fr