• Le bon geste aromathérapie : coup de balaie sur le foie !

Coup de balai sur le foie !

Le foie est un organe multifonctions. S’il est vrai qu’il faut le drainer de temps en temps, les cures détox ne sont pas les seules à envisager. Il faut agir en parallèle sur le soutien de la fonction hépatique : drainage d’un côté, renforcement de l’autre.

 

Une alimentation protectrice

Le foie est certes une centrale d’épuration qui draine les toxines et les déchets mais c’est aussi un lieu de synthèse de nombreux éléments indispensables à notre bonne santé comme les facteurs de la coagulation ou le cholestérol. L’alimentation joue alors le premier rôle pour aider le foie et le soutenir dans son travail : certains aliments sont réputés pour leur effet hépatoprotecteur. 

Smoothie tonifiant

Boire un smoothie au petit-déjeuner est un moyen sain et tonifiant pour bien commencer sa journée. La carotte et le céleri sont deux amis du foie, stimulant ses fonctions tout en ayant des propriétés hépatoprotectrices. On leur ajoute les hydrolats de romarin et de lédon du Groenland, puissants régénérants hépatobiliaires, et bons toniques généraux.

Ingrédients : 

  • 1 tasse et demie d’épinard
  • 1 tasse et demie de mâche
  • 2 carottes et 2 branches de céleri
  • 1/2 banane
  • 1 cuillère à café de pollen de châtaignier
  • 1 cuillère à café d’hydrolat de romarin à verbénone
  • 1/2 cuillère à café d’hydrolat de lédon du Groenland.

Préparation :

  1. Passez tous les ingrédients solides au blender, sauf le pollen.
  2. Ajoutez éventuellement un peu d’eau jusqu’à obtenir la consistance souhaitée.
  3. Ajoutez ensuite les hydrolats en remuant doucement.
  4. Servez saupoudré du pollen de châtaignier et mélangez juste avant de déguster.


Chou au menu et en cataplasme

Le chou est doté d’innombrables vertus. Très riche en vitamines, minéraux et dérivés soufrés, c’est un excellent hépatoprotecteur et un bon stimulant du foie. Consommez-le cru et cuit en cure de quelques jours. En cataplasme, il a une action décongestionnante et sera bénéfique en cas d’insuffisance hépatique. Le foie étant sensible à la chaleur, on chauffera les feuilles selon le principe de la bouillotte, ce qui potentialisera l’action sur le foie.

Ingrédients :

  • 1 chou vert biologique
  • 1 bande de tissus en coton
  • 1 rouleau à pâtisserie.

Préparation :

  1. Prélevez 3 feuilles du chou.
  2. Lavez-les à l’eau claire puis trempez-en 2 pendant quelques secondes dans l’eau frémissante.
  3. Égouttez et retirez la côte centrale au couteau.
  4. Écrasez les 2 feuilles, une par une, avec le rouleau à pâtisserie.
  5. Appliquez-les en regard du foie.
  6. Recouvrez avec la troisième feuille et bandez sans comprimer.
  7. Laissez en place la nuit et renouvelez quotidiennement.

Un bon entretien

La langue chargée, la bouche pâteuse, la mauvaise haleine, les céphalées ou le teint terne sont les symptômes classiques d’un foie engorgé et épuisé. Il n’est pas trop tard pour agir : en ce début de printemps (et à chaque changement de saison) faites une cure d’artichaut ou de jus de radis noir. Excellents détoxifiants hépatobiliaires, ils facilitent l’élimination des déchets. Une fois drainé, vous pouvez soutenir le travail du foie par différentes synergies en cas d’agression ponctuelle (fatigue, traitement, vaccination…) ou optez pour le chardon-Marie : à la fois drainant et régénérant ! 
 

Synergie régénérante

Les huiles essentielles de carotte et de citron sont réputées pour leur propriété régénérante : elles facilitent le renouvellement hépatocellulaire. On leur ajoute le romarin pour son caractère stimulant. Le céleri et la livèche, à la saveur plus marquée, sont moins connus : ils activent et stimulent les fonctions hépatiques.

Ingrédients :

  • 1 flacon en verre teinté
  • 15 gouttes d’HE de carotte
  • 30 gouttes d’HE de citron
  • 30 gouttes d’HE de romarin à verbénone
  • 15 gouttes d’HE de céleri
  • 15 gouttes  d’HE de livèche
  • huile d’olive bio de première pression à froid.

Préparation :

  1. Versez les huiles essentielles dans le flacon et mélangez.
  2. Prenez 1 goutte de la synergie dans 1 cuillère à café d’huile d’olive.
  3. Renouvelez matin et soir, en cure de deux semaines.

 

Infusion réparatrice

La tisane est une bonne solution pour soutenir le foie : elle contribue à la bonne hydratation nécessaire à son fonctionnement tout en apportant les principes actifs des plantes directement dans le tube digestif. Le chardon-Marie est un protecteur hépatique et régénérant cellulaire, c’est aussi un bon draineur. La fumeterre stimule la sphère hépatobiliaire grâce à ses propriétés cholérétiques.

Ingrédients :

  • 60 g de sommités fleuries de fumeterre
  • 60 g de fruits broyés de chardon-Marie
  • miel de romarin.

Préparation :

  1. Mélangez les plantes dans un bocal.
  2. Pesez 3 g du mélange et mettez dans 20 cl d’eau froide.
  3. Au premier bouillon, éteignez le feu et couvrez pendant 10 minutes.
  4. Filtrez et versez dans une tasse. Sucrez au miel.
  5. Buvez 1 tasse avant les repas du midi et du soir, en cure de 21 jours.

 

 

À écouter…

 

​À découvrir :