• Phytothérapie : harmoniser le cycle féminin

Cycle féminin : l’harmonie des hormones

Le fonctionnement endocrinien féminin repose sur l’équilibre subtil des hormones. La moindre fluctuation de ces molécules chimiques peut se répercuter sur l’organisme tout entier. Mais, selon le moment du cycle ou la période de la vie de la femme, l’équilibre change. Les plantes aromatiques et leurs essences peuvent accompagner ces modifications au niveau physique et psychique. 

 

Un cycle bien réglé

En cas de cycles irréguliers, de syndromes prémenstruels, d’infertilité ou de préménopause. Formule à visée œstrogénique, emménagogue, rééquilibrante hormonale et nerveuse.

 

VOIES OLFACTIVE, CUTANÉE, SUBLINGUALE

  • HE de sauge officinale (Salvia officinalis) : 2 ml
  • HE de sauge sclarée (Salvia sclarea) : 2 ml
  • HE de petit grain bigaradier (Citrus aurantium ssp aurantium (feuille) : 1 ml
  • HV de noyau d’abricot (Prunus armeniaca) : QSP 10 ml

HE : huile essentielle, HV : huile végétale. 1 ml = 20 gouttes

Contre-indications : Jeunes enfants, femmes enceintes ou allaitantes, antécédents de cancers hormonodépendants ou mastose.

 

Préparation

  • Dans un flacon en verre teinté de 10 ml muni d’un compte-gouttes, verser les huiles essentielles selon les quantités indiquées, ajouter l’huile végétale jusqu’en haut du flacon et agiter.

Mode d’emploi

Cette synergie est à utiliser de trois manières complémentaires en association :

  • Voie olfactive : déposer 2 gouttes de la synergie à l’intérieur des poignets, joindre les deux mains sur le nez en protégeant les yeux, et respirer 3 fois de suite profondément. Renouveler trois fois par jour.
     
  • Voie cutanée : 10 gouttes en massage du bas-ventre, deux à trois fois par jour.
     
  • Voie sublinguale : 5 gouttes trois fois par jour, directement sous la langue ou dans un peu de miel ou de mie de pain, 5 jours sur 7, au long cours sur plusieurs mois.

 

 

Règles douloureuses, l’estragon apaise les spasmes

Artemisia dracunculus (l’estragon) doit son nom à Artémis, la déesse de la Chasse dans la mythologie grecque, associée à la lune et aux animaux sauvages et qui protégeait les femmes, notamment les jeunes femmes vierges, elle-même étant une déesse vierge. Les propriétés de son huile essentielle en font aujourd’hui une aide indispensable aux spasmes gynécologiques liés aux menstruations.


À faire

À raison de 5 gouttes diluées dans 5 gouttes d’huile végétale de noyau d’abricot, masser le bas-ventre toutes les 30 minutes, 4 fois de suite si besoin. De plus, si nécessaire, prendre 4 gouttes pures sous la langue ou dans un peu de miel, jusqu’à diminution de la douleur. Ne pas dépasser 14 gouttes par jour.


Attention

L’huile essentielle d’estragon est un peu irritante pour la peau ou les muqueuses, éviter de l’appliquer pure et si la sensation est trop désagréable dans la bouche, la déposer sur de la mie de pain ou du miel.

 

Des huiles essentielles pour relancer notre horloge interne

À la suite d’un choc émotionnel, il n’est pas rare qu’une jeune fille souffre d’absence de règles reflétant un effondrement des œstrogènes. Ce blocage s’explique aussi par une appréhension à devenir femme et le souhait d’arrêter le temps voire de le remonter en se réfugiant au stade de petite fille. Lorsque toute cause physiologique ou biologique est écartée, l’aromathérapie, grâce à des huiles essentielles à visée œstrogénique, va relancer le fonctionnement hypothalamo-hypophyso-ovarien, mais également grâce à celle de camomille noble, elle débloque tous les nœuds, qu’ils soient physiques ou psychiques. Cette huile met au repos le système nerveux central et redonne de la fluidité émotionnelle.

  • Protocole à suivre

    - Prendre la première formule de l'article ("un cycle bien réglé") par les voies cutanée, olfactive et sublinguale, matin et soir. Y ajouter deux fois par jour, d’abord par voie olfactive, la prise d’huile essentielle de camomille noble diluée à 30 % dans une huile végétale de noyau d’abricot (1 goutte à respirer à l’intérieur des poignets) et par voie sublinguale (2 gouttes directement sous la langue juste avant le repas de midi et celui du soir).
    - Faire ce traitement toujours 5 jours sur 7, jusqu’à l’apparition des règles.

www.aude-maillard.fr  

 

À lire :