• Faire soi même : aromathérapie des huiles pour garder le cap

Des huiles pour garder le cap

Avancer dans ses projets, surmonter les difficultés, tenir bon dans les périodes difficiles… La volonté soulève des montagnes. La nature aromatique de certaines plantes prétend apporter une aide sur ce registre du passage à l’acte et du courage pour persévérer sur la durée.

 

Faire preuve de volonté

Propriétés physiologiques : réharmonisante nerveuse, neurotonique et calmante à la fois, antispasmodique.

Propriétés informationnelles : stimule la volonté, la détermination, l’action et l’autorité sur soi-même. Amène un centrage sur son moi profond, de l’assurance, du courage. Amène de la conviction.

  • HECT de laurier noble (Laurus nobilis) : 8 gouttes
  • HECT de cyprès de Provence (Cupressus sempervirents) : 8 gouttes
  • HECT de rose de Damas (Rosa damascena) : 4 gouttes
  • HECT d’angélique (Angelica archangelica) : 8 gouttes
  • HECT de basilic tulsi (Ocimum basilicum sanctus) : 4 gouttes
  • Huile végétale de noyau d’abricot : QSP 10 ml

 


Indications

Indécision, anxiété, peur, manque de courage ou de confiance en soi, d’élan ou d’endurance psychique pour entreprendre un projet ou simplement affronter le quotidien. Aide au passage à l’action. En soutien pendant un traitement de sevrage (drogue, tabac…), en cas de douleurs chroniques ou de dépression.
 

Préparation

Dans un flacon en verre teinté de 10 ml muni d’un compte-gouttes, verser les huiles essentielles selon les quantités indiquées. Compléter avec l’huile végétale jusqu’en haut du flacon, refermer à l’aide du bouchon compte-gouttes et agiter.
 

Voie olfactive

Déposer 2 gouttes de cette synergie à l’intérieur des poignets et respirer profondément 3 à 5 fois de suite, en restant attentif aux effets physique et psychique de la fragrance. Répéter jusqu’à 6 fois par jour.
 

Voie cutanée

Si besoin, déposer quelques gouttes de cette synergie sur le thorax et/ou la voûte plantaire, ou encore sous le nez pour bénéficier d’une fragrance plus prononcée. Répéter 4 à 6 fois par jour.
 

Précautions d’emploi

L’HE d’angélique sur la peau est photosensibilisante, ne pas s’exposer au soleil.

 

Retrouver son potentiel

Le basilic tulsi, aussi appelé basilic sacré, fournit une huile essentielle qui reconnecte à son potentiel. Elle stimule les énergies racines et porte vers la réalisation et l’accomplissement de ses buts. Son côté sacré lui donne un supplément d’âme, qui s’adresse au respect de son ego.

  • À faire : cette huile essentielle peut être utilisée sur tout le corps (diluée à 7 % maximum dans une huile végétale de sésame qui se prête aux techniques de massage) chez un sujet présentant des douleurs diffuses, des courbatures, ou chez un sujet alité et fatigué. Sa richesse en eugénol (aux propriétés anesthésiantes) apporte un effet antalgique physique et psychique et sa fragrance chaude et piquante redonne de la vitalité et du tonus.

 

Tenir bon : la polarité du yin et du yang

Pour stimuler la volonté, deux plantes de nos jardins se répondent : le laurier noble et la sauge officinale. Si le laurier a les feuilles brillantes et rigides, la sauge a une apparence plus douce et claire, avec des feuilles souples et velues. Ces deux plantes arbustives aux allures différentes adressent pourtant deux messages informationnels similaires, à savoir le courage et la volonté, mais ceux-ci parlent de deux manières différentes. L’huile essentielle de laurier noble est très yang, sa vibration olfactive invite à se tenir droit, pousse à l’action, à la démonstration et au verbe juste. Celle de sauge officinale, plus yin, amène de la profondeur et de la rondeur, de l’intériorité, de l’assurance et de la sagesse qui aide à la détermination et au choix. À suggérer aux sportifs et aux artistes, pour les oraux d’examens, ou bien pour aller de l’avant dans ses projets.

  • À faire : Dans un flacon de 10 ml, mélanger 10 gouttes d’HE de sauge officinale avec 10 gouttes d’HE de laurier noble et compléter avec de l’huile végétale de noyau d’abricot. Respirer profondément à l’intérieur des poignets, 3 à 5 fois par jour. Attention : son emploi est strictement contre-indiqué à la femme enceinte ou allaitante, à l’enfant de moins de 6 ans, ainsi qu’au sujet épileptique.

 

Appui : la volonté plus forte que la douleur

Lorsque la douleur physique est chronique, découragement, abattement et dépression ne sont pas loin. En accompagnement du traitement antalgique, un soutien psychique par les huiles essentielles peut être une aide précieuse. La première formule ci-dessus est vivement recommandée. D’une manière plus simple, l’HE de kunzea offre aussi des propriétés intéressantes sur la volonté et le courage. L’énergie de cette fragrance invite à se redresser, à réagir, à se mettre en mouvement. Elle percute, bouscule à tel point qu’elle peut indisposer par sa franchise et son caractère entier. Elle s’associe la plupart du temps à l’HE de fragonia, sa moitié indissociable, qui lui apporte la douceur dont elle manque.

  • À faire : 

Pour obtenir un mélange qui porte au courage, à l’action et à l’accomplissement, mélanger 60 gouttes d’HE de kunzea à 30 gouttes d’HE de fragonia dans 10 ml d’huile végétale de noyau d’abricot. Ce mélange sera respiré à volonté dans la journée pour s’aider à surmonter les contraintes du quotidien, ou aider le procrastinateur à agir dans l’instant, ou bien encore tout simplement pour conserver son entrain toute une journée de travail.

  • Formules d'Aude Maillard
    www.aude-maillard.fr