• Aromathérapie : La migraine

Échapper à la migraine

À la différence des simples maux de tête ou céphalées, qui sont épisodiques, la migraine est une véritable maladie qui touche plus de 7 millions de Français. En traitement de fond, ou en début de crise, la phytothérapie peut être efficace.

 

Éloigner la menace

La migraine survient par crises, parfois associée à des nausées, voire des vomissements. Certaines peuvent être accompagnées d’aura : fatigue intense, symptômes digestifs, irritabilité, surexcitation, gêne ophtalmique qui survient quelques heures, voire quelques jours avant le déclenchement de la crise. La première stratégie préventive est d’en définir les déclencheurs qui varient selon les personnes. Voici deux approches grâce à des infusions anti-inflammatoires et drainantes du foie. 

Mélange hépatique

La migraine peut être causée par un mauvais fonctionnement hépatique. Drainer son foie en consommant des plantes amères aide à modifier un terrain migraineux et à prévenir l’apparition de crises. Selon la médecine chinoise, les « plantes du foie », telles la chélidoine, le romarin ou le pissenlit, auraient aussi un effet apaisant sur le système nerveux, souvent en cause dans le déclenchement de certaines crises migraineuses.

Ingrédients :

  • Chélidoine (l'herbe à verrues)
  • racine et feuilles de pissenlit en vrac
  • 500 ml d’eau de source ou filtrée.

​Préparation :

  1. Faites chauffer l’eau à 90 °C.
  2. Ajoutez 1 cuillère à café de chaque plante puis laissez infuser 10 minutes avant de filtrer.
  3. Buvez 3 tasses par jour après les repas, pendant au moins 15 jours.

Infusion anti-inflammatoire

La grande camomille
est la plante de la migraine grâce à son action dilatatrice des vaisseaux sanguins et antispasmodique. Elle est très efficace associée à l’écorce de saule blanc, dont les dérivés salicylés ont une action anti-inflammatoire. Cette infusion est un traitement de fond de quatre mois.

Ingrédients :

  • Feuilles et fleurs sèches de grande camomille
  • écorce de saule blanc
  • 500 ml d’eau de source ou filtrée.

Préparation :

  1. Faites chauffer l’eau filtrée dans la casserole à 90 °C.
  2. Ajoutez-y 1 cuillère à soupe de camomille et 1 cuillère à café de saule blanc.
  3. Laissez infuser 15 minutes avant de filtrer. Buvez tout au long de la journée. Si vous possédez un plant de grande camomille, vous pouvez aussi mâcher 3 feuilles fraîches ou les mélanger à vos aliments quotidiennement.


Juguler la crise

Une crise de migraine débute souvent au réveil avant de s’installer progressivement et d’atteindre son pic quelques heures plus tard. Selon les personnes, elle dure entre 4 heures et 3 jours. L’important est de savoir bien reconnaître les symptômes d’un début de crise afin d’agir rapidement avant qu’elle ne s’installe complètement. 
 

Bain dérivatif

La crise migraineuse est souvent déclenchée par une variation de la circulation sanguine dans les vaisseaux du cerveau, qui se contractent brièvement et provoquent des douleurs lancinantes. Pratiquer un bain chaud des mains ou des pieds permet de faire dériver le sang de la tête vers les extrémités et ainsi d’éviter un apport trop important de sang dans la tête.

Ingrédients :

  • 1 bassine
  • 3 litres d’eau.


​Préparation :

  • Faites chauffer l’eau à 35 °C, puis versez dans la bassine.
  • Asseyez-vous confortablement et plongez vos pieds ou vos mains dans la bassine d’eau.
  • Profitez de ce moment de détente pendant 15 minutes.

 

Massage antidouleur  aux huiles essentielles

Les douleurs de la migraine sont souvent situées d’un seul côté du crâne, délimitées par le nerf trijumeau. Les huiles essentielles peuvent soulager une crise débutante. Celles de menthe poivrée et de lavande vraie sont reconnues pour leur action antalgique. L’huile végétale de millepertuis est une alliée précieuse grâce son action anti-inflammatoire et calmante.

Ingrédients :

  • 1 flacon en verre de 50 ml
  • 30 ml d’huile végétale de millepertuis
  • 30 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée
  • 45 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie.


Préparation : 

  1. Versez l’huile végétale de millepertuis dans le flacon en verre.
  2. Ajoutez-y les huiles essentielles, et secouez le tout.
  3. Appliquez localement sur les tempes et le front dès que les premiers symptômes de la crise se font sentir. Massez doucement en faisant attention à ce que le mélange ne touche pas vos yeux.

Un petit noir

Selon les personnes, la caféine peut être un facteur déclenchant de la migraine, ou au contraire avoir une action bénéfique. En ce cas, son action stimulante du cortex et du système nerveux peut faire disparaître quasi immédiatement la crise de migraine !


Un appel au secours ? 

Même pour les spécialistes, la migraine reste en grande partie un mystère. Il existe de nombreuses causes aux crises de migraine que chacun devra apprendre à définir afin de mieux cibler le traitement : hérédité, causes organiques (problèmes dentaires ou de cervicales, bouleversements hormonaux). De nombreux médecins s’accordent à penser que certains facteurs environnementaux tels que l’alimentation, l’hypersensibilité énergétique, la météo, mais aussi le stress, pourraient avoir fonction de déclencheur chez les sujets prédisposés. Considérer la migraine comme un appel conjoint de la psyché et du corps à une meilleure prise en compte peut être une solution à l’apaisement des crises sur le long terme. Prendre soin de soi, écouter son corps et ses besoins permet de diminuer la fréquence et l’intensité des crises. En traitement de fond, les techniques de relaxation, comme le yoga ou le qi gong ou des exercices de respiration, apprennent à mieux gérer le stress et les tensions. L’absorption quotidienne de plantes sédatives, telles que la mélisse en infusion est aussi très efficace en traitement de fond. Comprendre le message que cherche à faire passer notre corps, par le biais de ces crises récurrentes, grâce à une psychothérapie peut aussi être une solution durable à plus long terme.

 

À écouter

D’autres informations sur la migraine dans l’émission de Sylvain Bodiot sur www.radiomedecinedouce.com.