• Aromathérapie : Éliminer l’excès d’eau

Éliminer l’excès d’eau

Surtout visible dans la partie basse du corps, avec les chevilles qui enflent, la rétention d’eau est désagréable. Agissez avant que l’inconfort ne devienne vraiment pénible.

C’est surtout au niveau des pieds, des chevilles et des jambes qu’on voit le gonflement des tissus même si parfois la rétention d’eau est plus générale. Le massage quotidien des jambes est essentiel afin de prévenir au mieux ces problèmes de stagnation. Cela favorise une meilleure circulation de la lymphe.

Massage aux gants de soie


Le massage aux gants de soie est dynamisant
. Outre l’élimination des cellules mortes, il favorise le drainage des toxines et améliore la nutrition des tissus. Ce massage se fait à sec et se pratique plutôt le matin, par exemple avant la douche.

Préparation 

1 paire de gants de soie.

 

  1. Avant la douche, enfilez les gants de soie.
  2. Commencez par passer doucement sur le visage.
  3. Massez vigoureusement de haut en bas l’ensemble du corps en veillant à pratiquer des mouvements circulaires au niveau des articulations et des mouvements longitudinaux dans la longueur des membres.
  4. Ne massez pas la poitrine.
  5. Massez à l’horizontale et en diagonale la zone abdominale.
  6. Finissez par les chevilles et le dessus des pieds.

Massage aux huiles essentielles


Les huiles essentielles de cyprès et de lentisque pistachier décongestionnent les systèmes veineux et lymphatique
. Le cyprès permet de réduire l’œdème. L’huile essentielle de cèdre a une action favorable sur la rétention hydrolipidique et la cellulite, elle stimule le drainage de la lymphe. L’huile de macadamia est intéressante pour sa fluidité. Cette synergie est déconseillée en cas de grossesse.

Préparation 

  • 1 flacon compte-gouttes foncé de 50 ml
  • 3 ml d’HE de cyprès
  • 3 ml d’HE de lentisque pistachier
  • 4 ml d’HE de cèdre de l’Atlas
  • huile végétale de macadamia.

 

  1. Versez les huiles essentielles dans le flacon.
  2. Complétez avec l’huile de macadamia.
  3. Homogénéisez la solution en agitant.
  4. Appliquez 8 gouttes localement en massant très doucement de l’extrémité du membre vers le haut du corps.
  5. Pratiquez matin et soir, 3 semaines par mois pendant 3 mois.

<!-- break -->

 

Un lit en pente douce


Pour améliorer l’élimination de l’eau pendant le sommeil, on relèvera de 7 cm le pied du lit, à l’aide de cales de bois par exemple.

Boire pour chasser l’excès d’eau


L’excès d’eau peut être dû à une mauvaise élimination par les reins
. On cherchera donc à favoriser le drainage par l’utilisation de plantes dont les principes actifs auront été extraits à l’eau. Cette option devra être évitée par les personnes qui souffrent d’insuffisance rénale. 

Rafraîchissement au cyprès et au cèdre


Le cyprès sous forme d’hydrolat va aussi soutenir l’action des reins. Il redonne de la tonicité au système lymphatique. Le cèdre active le parcours de la lymphe et décongestionne le petit bassin.

Préparation

  • 1 litre d’eau de source
  • 1 cuiller à soupe d’hydrolat de cyprès ou 1 cuiller à soupe d’hydrolat de cèdre.

 

  1. Versez un des hydrolats dans le litre d’eau.
  2. Agitez avant de boire.
  3. Buvez le litre de boisson dans la journée, en 3 ou 4 gorgées à chaque fois.
  4. Alternez cyprès et cèdre, 1 jour sur 2, pendant 3 semaines.

 

<!-- break -->

 

Infusion de reine-des-prés


La reine-des-prés encourage les reins à éliminer l’eau et permet de réduire l’œdème. Elle a une action anticellulite et entraîne une augmentation du volume urinaire. On utilise les sommités fleuries.

Préparation 

  • 1 balance de précision
  • 20 g de reine-des-prés
  • 1 litre d’eau de source.

 

  1. Mettez l’eau dans une casserole et portez à ébullition.
  2. Retirez du feu.
  3. Ajoutez les fleurs de reine-des-prés, couvrez et laissez infuser pendant 10 minutes.
  4. Filtrez.
  5. Prenez 3 tasses par jour de préférence avant 17 heures pour éviter de vous lever durant la nuit.
  6. Faites cela pendant 10 jours et renouvelez si nécessaire.

Favoriser le drainage


  • Nager est un excellent moyen pour favoriser le drainage lymphatique. En effet, une heure de natation permettrait à la lymphe de couvrir la distance qu’elle parcourt normalement en 24 heures.
  • Il faut éviter la station debout sur place de manière prolongée, il faut bouger le plus possible.
  • Le soir à la maison, relevez les jambes à l’aide d’un coussin afin qu’elles soient plus hautes que le bassin pendant au moins 15 minutes.
  • Évitez de consommer trop de sel, le sel retient l’eau.
  • Ne buvez pas beaucoup d’eau à la fois. En effet, une trop grande quantité d’eau absorbée en une seule fois constitue une surcharge de travail pour les reins. Il vaut mieux boire de petites doses en choisissant une eau faiblement minéralisée tout au long de la journée, y compris quand la soif ne se fait pas directement sentir.
  • Le problème de la rétention d’eau touche particulièrement les femmes car parfois les hormones sont en cause. Cela peut être le cas quand il y a un excès d’œstrogènes. C’est parfois aussi un des symptômes du syndrome prémenstruel, ou une conséquence des bouleversements hormonaux de la ménopause. Il faudra alors explorer ces pistes de façon plus spécifique.


• « 49 méthodes pour soulager les jambes », de Pierre Sébire Éd. J. Lyon, 17 €.