Maux de gorge : ne restez pas sans voix

Les maux de gorge sont une inflammation de la muqueuse. Souvent bénins, ils peuvent aussi annoncer un rhume ou une angine, ce qui signe la démission du système immunitaire. Des remèdes naturels peuvent soulager.


Gargarisme au gingembre

Utilisée par les insulaires, cette technique très efficace nous vient des îles d’Hawaï. Le gingembre associé à l’ananas fait des merveilles. Se gargariser d’abord avec l’infusion de gingembre chaud, puis avec le jus d’ananas froid constitue un traitement très efficace.


Préparation

  • 1 cuiller à café de gingembre en poudre
  • miel
  • 1/2 citron
  • jus d’ananas 
  1. Faites infuser le gingembre dans 1/2 tasse (125 ml) d’eau bouillante.
  2. Lorsque l’eau est tiède, ajoutez 1 quart de cuiller à café de miel et le jus du demi-citron.
  3. Gargarisez-vous.
  4. Recrachez l’infusion de gingembre.
  5. Gargarisez-vous ensuite avec le jus d’ananas frais ou froid.
  6. Recrachez le jus d’ananas. Renouvelez au besoin pendant la journée.

 


Entretenir son immunité

Les maux de gorge, quand ils reviennent fréquemment, sont souvent annonciateurs d’une baisse de notre immunité. Pour cela, le nigari, du chlorure de magnésium extrait de l’eau de mer, est tout indiqué. Moins amer que son cousin le chlorure de magnésium de synthèse vendu en pharmacie, cette forme naturelle a les mêmes propriétés et offre l’avantage d’être bien assimilable. Par ailleurs, il pourra également être utile de soutenir le foie dans sa fonction de détoxination.

 


Tisane hépatique

Un système immunitaire défaillant signe un déséquilibre de la flore intestinale. Mais selon un principe de naturopathie (la loi de dérivation), il nous sera nécessaire de travailler sur l’organe en amont des intestins, à savoir le foie.


Préparation

  • busserole (feuille), prêle (plante), souci (fleur), cassis (feuille), romarin (sommité fleurie), centaurée (sommité fleurie), caille-lait (sommité fleurie) : 10 g de chaque
  • artichaut (feuille) : 20 g
  • réglisse (racine), aspérule odorante : 30 g de chaque. 
  1. Mettez 1 cuiller à soupe de ce mélange par tasse d’eau bouillante.
  2. Laissez bouillir 2 minutes et infuser 10 minutes.
  3. Buvez une tasse un quart d’heure avant chaque repas.
  4. De saveur amère, cette tisane est plus agréable à consommer froide. Continuez une semaine après la disparition des symptômes.

 


Cure de chlorure de magnésium

L’action des sels magnésiens est cytophylactique. Ils augmentent la résistance et l’activité des cellules. Ils rétablissent le bon fonctionnement cellulaire lorsque ce dernier se retrouve vicié par une quelconque pathologie.


Préparation :

  • 20 g de nigari
  • 1 litre d’eau de source.
  1. Versez le nigari dans une bouteille d’eau. Refermez bien le sachet et gardez-le dans un endroit sec.
  2. Laissez dissoudre.
  3. Buvez un premier verre.
  4. Reprenez un verre 3 heures plus tard (donc en tout 2 prises à 3 heures d’intervalle).
  5. Puis buvez un verre toutes les 6 heures pendant 48 heures, puis, si besoin, toutes les 12 heures pendant 48 heures.
  6. Terminez par un verre au coucher pendant une semaine pour restaurer l’immunité.


En cas de trouble bénin sans fièvre, prenez seulement un verre une ou deux fois par jour pendant quelques jours. Il est souhaitable de poursuivre quelques jours après la disparition des troubles.

Pour disposer de la totalité de cet article, vous pouvez commander le numéro 110 de Plantes et Santé en cliquant ici