• Aromathérapie : Retrouver l’appétit

Retrouver l’appétit

Manger est un plaisir véritable, mais parfois l’envie s’émousse, pouvant être à l’origine de certaines carences. Voici quelques idées pour retrouver le goût de passer à table.


Stimuler l’envie de manger

La faim est une sensation qui signale le besoin de s’alimenter pour fournir du carburant à l’organisme. Tandis que l’appétit dépend de notre condition physique et morale. Cette envie de manger varie aussi avec les saisons, la prise de médicament, l’âge. Voici comment la stimuler.

 

Massage parfumé pour l’estomac

Les huiles essentielles de gingembre, de poivre noir et de laurier ont pour point commun de lutter contre le manque ou la perte d’appétit. En massant chaque jour la nuque et le creux de l’estomac avec ce mélange d’huiles essentielles, on réactive le mécanisme instinctif de la faim.

Préparation

  • 5 gouttes de chacune des HE : gingembre (Zingiber officinalis), poivre noir (Piper nigrum) et de laurier (Laurus nobilis)
  • 1 cuiller à soupe d’huile végétale neutre, du type amande douce ou sésame
  1. Diluez cinq gouttes de chaque huile essentielle dans l’huile végétale.
  2. Massez-vous la nuque et le creux de l’estomac avec ce mélange, matin et soir.

 

Décoction de gentiane

Stimuler les fonctions digestives permet de retrouver l’envie de manger. La racine de la gentiane jaune de nos montagnes contient des principes amers, dénués d’astringence, qui lui confèrent ses propriétés stimulantes sur l’estomac et la production de suc gastrique. Celui-ci va faire son travail de façon plus efficace.

Préparation

  • 1 cuiller à café de racine séchée pour une tasse d’eau
  1. Faites bouillir quelques secondes la racine dans l’eau.
  2. Infusez dix minutes, puis filtrez.
  3. Buvez une tasse par jour, le matin à jeun.

Lutter contre l’altération du goût

Un mauvais état bucco-dentaire, la prise de médicaments, mais aussi des carences en nutriments comme le zinc perturbent le goût. Voici comment stimuler ses papilles gustatives.

Augmenter la salivation

La salive permet de détecter les goûts et les parfums
. L’absence ou le manque de salive entraîne une diminution du goût car les papilles ne réagissent qu’aux substances diluées. La camomille aide à augmenter la production de salive.

Préparation

  • 1 cuiller de camomille séchée pour 1 verre d’eau
  1. Faites infuser la camomille dans l’eau frémissante.
  2. Buvez une à deux tasses par jour et faites des gargarismes avec cette infusion.

 

 

Stimuler le nez

Les récepteurs olfactifs du nez et les papilles gustatives de la bouche sont complémentaires et indissociables
. Pour le cerveau, il est difficile de distinguer une odeur d’un goût, les fibres nerveuses du nez et de la langue se réunissant en un même point avant de l’atteindre. De ce fait, on peut remédier à une altération du goût en stimulant son odorat.

Préparation

  • 28 gouttes d’huile essentielle de marjolaine des jardins (Origanum majorana)
  • 14 gouttes d’HE de romarin à verbénone (Rosmarinus officinalis chémotype verbénone)
  • 14 gouttes d’HE de nard de l’Himalaya (Nardostachys jatamansi)
  • sucre de canne en morceaux
     
  1. Déposez deux gouttes du mélange d’HE sur un morceau de sucre et laissez fondre dans la bouche.
  2. Procédez ainsi une fois par jour durant deux semaines. Renouvelez si nécessaire.