• Aromathérapie : Se revitaliser en douceur

Se revitaliser en douceur

Au printemps, la nature se réveille, c’est le moment où la sève remonte, où chaque branche reprend vie. À son image, l’être humain retrouve naturellement tonus physique et psychique. Mais cette période est parfois inconfortable lorsque les réserves et les toxines accumulées pendant l’hiver peinent à s’éliminer. Les huiles essentielles drainantes vont redonner de l’élan à notre arbre de vie.

Nettoyage de printemps


Formule à visée détoxifiante et régénérante hépatorénale, drainante, stimulante digestive et diurétique.

VOIE SUBLINGUALE

HE de livèche ou ache des montagnes
(Levisticum officinale) : 2 ml
HE de lédon du Groenland (Ledum groenlandicum): 2 ml
HE de menthe poivrée (Mentha x piperita) : 1 ml
HV de colza (Brassica napus var. napus) : QSP 10 ml

HE : huile essentielle, HV : huile végétale. 1 ml = 20 gouttes.

Indications :

Pour nettoyer les émonctoires, en cas d’excès, d’intoxication alimentaire ou d’intoxication médicamenteuse.

Contre-indications

Jeunes enfants, femmes enceintes, allaitantes, sujets épileptiques.

 

Préparation

  • Verser les quantités indiquées d’huiles essentielles dans un flacon en verre teinté de 10 ml muni d’un compte-gouttes.
  • Ajouter l’huile végétale pour compléter le flacon. Agiter.

Mode d’emploi

 

  • Prendre 5 gouttes sur un peu de miel ou de mie de pain, trois fois par jour pendant trois semaines.
  • Associer à ce traitement une alimentation frugale, pauvre en protéines, laitages, sucres et graisses cuites, riche en fruits et légumes.
  • On notera que cette formule n’a pas d’effet secondaire sur le système cardiovasculaire (palpitations ou hypertension artérielle), à la différence de certains compléments alimentaires très stimulants de l’organisme à visée dépurative ou amaigrissante qui contiennent souvent de la caféine ou des produits dérivés de la caféine.

 

Complément : Détox en beauté !

En complément de la formule ci-dessus, il est recommandé pour réussir une cure dépurative d’avoir une supplémentation en acide gras essentiel (oméga 3 et 6) pour une bonne circulation sanguine. L’essence de citron a des propriétés fluidifiantes sanguines, 2 gouttes sous la langue le matin compléteront l’efficacité du traitement. L’activité physique sera bénéfique pour l’ensemble de la musculature et favorisera l’activité hépatique. On peut également associer des compléments alimentaires qui détoxifient spécifiquement les métaux lourds, comme la chlorella ou l’ail des ours.


Geste simple : Activer le système urinaire

Les techniques de réflexologie sont fondées sur le principe que certaines zones du corps (oreilles, pieds, mains) reflètent l’organisme tout entier. Elles ont un intérêt tout particulier pour stimuler les organes filtrants (rein, foie, intestin grêle) et les émonctoires (poumons, peau, vessie), et bien sûr la circulation de tous les fluides : retour veineux, circulation lymphatique.
À faire Se masser la zone réflexe du système urinaire qui se trouve au centre de la voûte plantaire va stimuler par réflexe nerveux le tractus urinaire, le rein, la vessie et l’urètre. Certaines huiles essentielles vont potentialiser ces effets. Par exemple, l’huile essentielle de gaulthérie a des propriétés vasodilatatrices et réchauffantes qui soutiennent tout particulièrement le travail d’élimination rénale. On massera donc cette zone réflexe de la voûte plantaire avec une solution de gaulthérie diluée à 20 % dans une huile végétale (40 gouttes dans un flacon de 10 ml).


Des huiles pour tempérer les effets secondaires

Détoxifier l’organisme peut s’accompagner de désagréments et d’effets secondaires imputables à la quantité de toxines à éliminer
. Boutons, maux de tête, fatigue, réveils nocturnes, douleurs articulaires feront écho à la régulation et au rééquilibrage des systèmes et des organes. On veillera à avoir une hydratation quotidienne suffisante (1 litre suffit), de préférence tiède (tisane reminéralisante par exemple) et fractionnée (répartie sur toute la journée). Ces symptômes sont normalement transitoires.
À faire : se passer une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée sur les tempes soulage les migraines temporales ou frontales. Respirer la menthe poivrée augmente la vigilance en cas de coup de fatigue. Diffuser de l’HE de ravintsara dans sa chambre juste avant le coucher favorise un sommeil réparateur. Une goutte d’HE de tea tree pure sur des boutons disgracieux stoppera très vite le problème.


www.aude-maillard.fr


Pour obtenir la totalité de l’article, vous pouvez commander le numéro 111 de Plantes et Santé en cliquant ici.