• Aromathérapie : tempérer son appétit

Tempérer son appétit

Le comportement alimentaire est en relation étroite avec notre système digestif, hormonal, métabolique, psychique, mais aussi notre éducation. Ainsi l’appétit s’emballe parfois ou, au contraire, disparaît. Les composants volatiles des huiles essentielles peuvent nous aider à reprendre la maîtrise.

 

 

Réguler les excès

Calmante, anxiolytique, antidépressive, tonique digestive, substitut olfactif au plaisir gustatif, apporte courage et volonté.

  • HECT de marjolaine des jardins (Origanum majorant) : 10 gouttes
  • HECT de kunzea (Kunzea ambigus) : 10 gouttes
  • Essence de pamplemousse (Citrus paradisii (zeste)): 60 gouttes
  • Essence de citron (Citrus limon (zeste)) : 20 gouttes
  • HECT de patchouli (Pogostemon carlin) : 40 gouttes
  • Huile végétale de noisette : QSP 30 ml

HECT : huile essentielle chémotypée. 
HV : huile végétale.

Préparation

  • Dans un flacon en verre teinté de 30 ml muni d’un compte-gouttes, verser les huiles essentielles selon les quantités indiquées et compléter le flacon avec l’huile végétale. Refermer à l’aide du bouchon compte-gouttes et agiter.

Voie olfactive

  • 1 à 2 gouttes à l’intérieur des poignets, à respirer profondément. À chaque pulsion alimentaire.

 

Voie sublinguale

  • 2 à 4 gouttes sous la langue, trois fois par jour, au moment d’une compulsion alimentaire en complément de la voie olfactive.

 

Indications

  • Comportement compulsif, stress, découragement, dépendance alimentaire, perte de poids, déprime.

 

Contre-indications

  • Femmes enceintes et allaitantes, antécédents de cancers hormono-dépendants.

 

Respirez la marjolaine des jardins

L’huile essentielle de marjolaine des jardins est à la fois une puissante hypotensive, sédative, mais aussi une grande tonifiante et revitalisante de l’organisme par son côté chaud et profond. Elle appartient à la famille des origans. La respirer permet de calmer la bouffée de stress qui accompagne bien souvent la compulsion alimentaire.

 

Retrouver l’appétit, et le goût… de la vie

Amaigrissement, dénutrition, carences en vitamines résonnent comme perte d’énergie, de force et de vie. Redonner de l’appétit n’est pas chose facile quand on en a perdu le plaisir. Pour le retrouver, il faut utiliser des moyens à la fois physiologique, métabolique, digestif et, bien sûr, neurologique et psychique. C’est l’angélique (Angelica archangelica), l’ange des archanges, qui nous tombe du ciel pour redonner l’appétit et le goût à la vie. Cette huile essentielle, offerte par la racine de la plante, nous connecte à la respiration de la terre, cette matrice qui nourrit l’être humain.

Physiquement, elle possède des propriétés stimulantes digestives en cas de ballonnements, de lourdeurs. Elle est aussi très calmante. Le simple fait de la respirer met l’eau à la bouche, active les enzymes digestives et amène l’information « envie de manger » au cerveau. Au niveau subtil, son esprit bienfaisant permet un centrage sur soi, sur sa propre histoire et sa lignée, une bouffée de vérité qui connecte à la vie et à l’envie.

  • À FAIRE : Pour retrouver l’appétit, l’HE d’angélique s’utilise diluée à 20 % dans une huile de colza, 1 ou 2 gouttes sous la langue entre les repas. Pour favoriser la digestion, 1 ou 2 gouttes après le repas.