• Valériane

Comment faire pousser la valériane dans son jardin

La majestueuse valériane officinale (Valeriana officinalis) est aussi belle qu’utile. Derrière un feuillage foisonnant de petites fleurs blanches ou roses se cache une pharmacie de premier secours. Ce léger somnifère, à infuser et à croquer, contente les anxieux, les intoxiqués au tabac, ainsi que tous les autres végétaux et animaux de votre jardin.


Quand planter la valériane ?

  • Plantation à l’automne de drageons ou de godets. Les semis ont lieu au printemps, directement en place. Elle fleurit de juin à août et la racine se récolte à l’automne.

Comment ?

  • On peut se procurer des plants dans la nature (morceaux de touffe avec racines drageonnantes), ou en pépinières. Gracieuse et légère, elle sera utilisée en fond de massif au jardin d’ornement. Favorisant la croissance des légumes et des plantes de son entourage, stimulant l’activité des vers de terre, elle sera plantée avec profit dans le potager. Elle a besoin d’arrosages réguliers.

Où ?

  • La valériane officinale pousse en plein soleil comme à l’ombre. Cette plante tous terrains préfère néanmoins les terres fraîches et perméables, les sous-bois et les bords de rivières.

Attention : La valériane officinale attire les pucerons. Bien que la plante n’en souffre pas, beaucoup de jardiniers préféreront éviter le développement. Vous pouvez vous en débarrasser naturellement en les aspergeant d’un mélange d’eau et d’huile d’olive.

À savoir : 

  • Ses fleurs parfumées attirent les insectes. Au cours du séchage, assez long, les racines prennent une odeur très particulière. Cette odeur forte, genre « chaussettes sales », rend fous la plupart des chats qui, après avoir joué avec, s’endorment sur la récolte !

Retrouvez la valériane sous forme liquide : ici