• Plantes médicinales : le citron

Le citron, une sacrée vivacité

 

 

Rayon de soleil et réveille papille de notre cuisine, ce fruit est particulièrement utile en cette grise saison. Du simple rhume à l’état grippal, il ravive nos capacités à bloquer les microbes et à éliminer les toxines.

 

Astringent, bactéricide, reminéralisant…

 

  • Tout est bon dans le citron. Feuilles, fleurs et fruits (zeste, jus et pépins) sont utilisés en phytothérapie, à titre préventif et curatif
  • Les vertus puissamment antiseptiques et tonifiantes du citron, très riche en vitamine C (40 à 50 mg pour 100 g), sont mises à profit pour prévenir diverses maladies infectieuses, et maux de l’hiver (rhumes, angines, grippes…). Le jus de citron, ami de la digestion, favorise le bon fonctionnement du foie. De saveur acide, le citron est en fait alcalinisant, son utilisation régulière neutralisant l’excès d’acidité. Le jus de citron est aussi un anti-acide gastrique. Les pépins ont une action vermifuge.
  • L’huile essentielle de citron est à utiliser avec précaution car elle peut occasionner une gêne respiratoire. Sur la peau, elle peut aussi être mal supportée ; vous la diluerez avec de l’huile d’olive ou de tournesol. Cette huile essentielle ne doit pas être utilisée au cours des trois premiers mois de grossesse.

 

Conseils de culture

 

Le citronnier ne pousse en pleine terre que dans le Sud. Ailleurs, ce sera en pot ! Pour l’hiver, à défaut de serre, il est préférable de l’installer dans une pièce peu chauffée (10 °C).

 

  • Où ?

Une terre plutôt légère, voir légèrement acide, et bien drainée est nécessaire car le citronnier craint le calcaire. Il n’a pas peur d’être exposé plein sud même par forte canicule et supporte le plein soleil, y compris sur les balcons et terrasses. En revanche, il redoute le vent. Mieux vaut choisir une situation protégée des courants d’air.

  • Quand ?

Au printemps, la plantation en pleine terre d’un arbuste en container favorise une reprise immédiate. La plantation à l’automne permet à l’arbre de développer des racines. Plantez dans un trou de 80 x 80 cm minimum. Les semis de graines de citrons donneront des arbustes souvent très épineux qu’il faudra greffer si vous souhaitez des fruits.

  • Comment ?

Généralement, pour la culture en pot, l’arrosage sera d’une fois par mois en hiver, de deux fois par mois au printemps et en automne, et… d’une fois par semaine en été ! Le citronnier redoute les excès d’eau, la prudence conseille d’attendre que la terre soit sèche avant d’arroser. Les bacs à réserve d’eau sont à éviter. En février et en mars, juste avant le redémarrage de la végétation et la mise à fleur, une taille légère consiste à éliminer les gourmands, à supprimer les bois morts et les rameaux qui se croisent. Une vraie toilette de santé !

 

Précaution : Protégez-le !

 

Le citronnier peut vivre jusqu’à 80 ans mais, peu résistant au froid, il gèle à partir de - 5 °C. Sur un balcon, envelopper tout l’arbuste d’un voile d’hivernage épais et entourer le pot, y compris le dessous, de cartons et/ou de plastique à bulles.

L’arbre peut également être attaqué par les cochenilles, les araignées rouges, les pucerons et les mouches blanches.

 

Le tour de main de l’herboriste

 

  • Tisane d’hiver

2 belles tranches de gingembre frais, autant de citron, miel de ronce.

Faites infuser un petit quart d’heure dans une grande tasse d’eau très chaude. Filtrez. Ajoutez un soupçon de miel. Avalez chaud, à petites gorgées revigorantes.

 

  • Soin peaux grasses

Jus de citron (ou 1 tranche fraîchement coupée).

Lotionnez matin et soir le visage avec un coton imbibé de jus, ou simplement en passant une tranche sur la peau en pressant un peu. Laissez sécher complètement avant d’utiliser votre crème habituelle. Conseillé comme assainissant contre l’acné et les points noirs.

 

  • Assainir le four et la cuisine

Quelques écorces de citron (quand vous utilisez un citron, prenez l’habitude d’en conserver le zeste en le laissant sécher).

Faire chauffer 10 minutes quelques écorces de citron dans le four. Après la cuisson d’un aliment, cela désodorise le four et parfume la cuisine.

 

  • Boisson anti-angine

Jus de citron, éventuellement 1/2 verre d’eau tiède.

Faites des gargarismes avec le jus pur ou légèrement dilué dans l’eau tiède, deux à trois fois par jour.

 

 

Plantes et Santé vous aide à découvrir le trésor caché dans votre jardin, qui rend la vie belle et joyeuse.