• Phytothérapie : pas d'hiver sans échinacée

Pas d’hiver sans échinacée

L’échinacée, utilisée en teinture mère, renforce nos défenses immunitaires. D’une part en augmentant le nombre de globules blancs (leucocytes) en circulation, d’autre part en améliorant leur force d’attaque (capacité à la phagocytose). L’armée est plus grande, et les soldats sont mieux armés ! Pourtant, les études cliniques font état de deux types de résultats : ceux qui prouvent son efficacité et ceux qui ne sont pas concluants. En y regardant de plus près, on se rend compte qu’en fait, l’échinacée se révèle très efficace si votre système immunitaire est déficient, suite à un stress chronique, au manque de sommeil, à une alimentation déséquilibrée ou à un manque de vitamine D, entre autres exemples. Si vous êtes dans ce cas-là (vous attrapez souvent froid), l’échinacée réduira la durée et l’intensité de l’infection. En revanche, si votre système immunitaire tourne déjà rond, le rôle de l’échinacée restera plus marginal.

C’est pourquoi je trouve l’échinacée particulièrement efficace pendant les infections, et moins en prévention. On la prend alors à intervalle régulier, toutes les trois heures par exemple, à raison d’une cuillère à café de teinture mère dans un peu d’eau, sachant qu’on se limitera à cinq cuillères à café par jour. Vous commencerez dès les premiers symptômes et continuerez pendant toute la durée de l’infection.

L’Agence européenne du médicament recommande d’en réserver l’usage aux adultes et aux enfants de plus de 12 ans. Dans ce cas, si l’enfant pèse entre 30 et 50 kg, ne dépassez pas  une demi cuillère à café par prise. Au-delà de 50 kg, une petite cuillère à café suffira.

Au jardin

Parmi les échinacées médicinales, trois sont particulièrement répandues : l’échinacée pourpre (Echinacea purpurea), la plus majestueuse et la plus facile à cultiver ; l’échinacée angustifolia (Echinacea angustifolia), de petite taille et plus difficile à apprivoiser, mais considérée par les Américains comme la plus puissante ; enfin, l’échinacée pâle (Echinacea pallida), fine mais vigoureuse, un compromis entre les deux.

Semer

La clé pour faire germer vos graines est la stratification à froid. La manière la plus simple consiste à placer les graines en février dans un peu de sable tamisé et humide dans un sac en plastique au réfrigérateur pendant six semaines. Puis sortez vos graines et plantez-les en bac vers mars ou avril selon votre région. Espacez les graines de 5 cm, et gardez le terreau humide à l’aide d’un vaporisateur. On peut aussi procéder à une stratification en extérieur. Une fois que la plantule aura trois ou quatre feuilles, vous la passerez en godet, puis en pleine terre lorsqu’elle sera assez vigoureuse. Vous pouvez planter E. angustifolia serrée (espacée de 20 cm), et E. pallida (un peu moins de 30 cm). Laissez plus de place à E. purpurea car sa masse aérienne est imposante (50 cm).

Entretien

Les échinacées sont belles et faciles à cultiver. Laissez-les en plein soleil. Une fois matures, arrosez-les de temps en temps, mais pas trop. Donnez-leur une terre normale, pas trop riche. Elles poussent dans des conditions très rudes dans certains états américains (Nebraska, Kansas…). Un peu d’eau, un peu de fumure et de compost, et votre jardin lui apparaîtra comme un petit paradis.

Ramasser l’échinacée

La racine est la partie la plus utilisée. Attendez que vos plantes aient 2 ou 3 ans, en particulier pour E. purpurea. Puis récoltez à l’automne, lorsque le sol est souple, après un jour de pluie par exemple. Les racines d’E. purpurea sont organisées en un réseau fin et dense. Les racines d’E. pallida et E. angustifolia sont plus épaisses et plus éparses, et je les trouve plus facile à manipuler.

  1. Passez les racines à l’eau pour faire tomber le plus gros de la terre.
  2. Puis commencez à casser la masse racinaire en petits morceaux.
  3. Lavez et brossez chaque morceau. Le but est d’enlever toute la terre, ce qui peut être laborieux pour E. purpurea.
  4. Pour les préparations à base d’échinacée sèche, coupez les racines en tronçons et faites les sécher.

 

Sur le même thème :