Peau et rhume : cultivez et utilisez l’onagre

Douleurs au ventre et aux seins, rétention d’eau, irritabilité, autant de symptômes que nombre de femmes rencontrent avant leurs règles. L’onagre aide à lutter contre les désagréments liés au cycle menstruel. Standardisée à 8 % d’acide gamma-linolénique, l’huile d’onagre est présentée en capsules (dosées à 500 mg d’huile) et flacons. 

La dose moyenne est de 2 g par jour, soit 4 gélules à prendre lors des repas. Commencer 10 jours avant l’arrivée des règles : prendre 20 jours par mois, pendant quelques cycles. Généralement, les effets commencent à se faire sentir au bout de deux mois d’utilisation régulière… Attention ce remède n'est pas actif contre les douleurs dues à une endométriose.


Conseils de culture

C’est au printemps que les semis de cette plante bisannuelle, aux fleurs de couleur jaune soufre, sont repiqués. Elle peut ensuite atteindre jusqu’à deux mètres de haut.
 

Où ?

Cette plante robuste tolère pratiquement tous les sols, sauf ceux gorgés d’eau. Elle pousse aussi bien en terre légère, drainée, fraîche ou sèche, acide, neutre ou alcaline, fertile ou pauvre. Elle apprécie le soleil mais tolère la mi-ombre. Lorsqu’elle se plaît, l’onagre le fait savoir en se ressemant allègrement seule. Très à l’aise dans les prairies fleuries et jardins naturels, l’onagre sera mal vue des massifs très ordonnés d’un jardin à la française… C’est pourtant une plante très ornementale.

 

Quand ?

La première année, cette plante s’installe. Si les semis ont eu lieu au printemps, les racines pourront être récoltées dès l’automne jusqu’au printemps suivant. Ensuite elle fleurit de juin à septembre. Elle produit un fruit en forme de gousse allongée qui s’ouvre en quatre parties et qui contient de nombreuses petites graines brunes avec cinq ou six faces plates. La plante meurt ensuite. 

 

Comment ?

La plantation d’onagre semée en fin d’été, puis repiquée sous châssis, ou achetée en godet, aura lieu, au printemps. Après avoir semé clair – en lignes espacées de 35 cm – de septembre à octobre, la levée aura lieu au printemps suivant ou en avril. La graine étant petite, le lit de semence devra être ferme et peu profond. Lorsque les plantes atteignent 4 à 5 cm, vous pouvez éclaircir en laissant 15 à 20 cm entre deux plantes. Elle pousse bien sans aucun arrosage mais sera plus plantureuse avec un peu d’eau. Évitez l’engrais, dont elle n’a que faire. Les graines se récoltent dès août et jusqu’à l’hiver. Secouez le plant au-dessus d’une toile ou sur un papier journal à l’abri du vent.

 

Le tour de main de l’herboriste

  • Infusion contre les rhumes

Jetez une c. à café d’onagre (feuilles et tiges séchées finement hachées) dans une tasse d’eau bouillante. Couvrez et laissez infuser 10 minutes. Édulcorez avec un peu de miel d’eucalyptus. Boire trois tasses par jour.

 

  • Cataplasme adoucissant
  1. Broyez finement une poignée de feuilles fraîches d’onagre.
  2. Mélangez la valeur de 2 c. à soupe de cette pâte verte avec 1 c. à café de miel (quantité suffisant pour visage et cou).
  3. Enduisez la peau irritée (démangeaisons, eczéma sec, soleil) avec le mélange et recouvrez de compresses. 
  4. Laissez agir 30 minutes avant de rincer.
  • Vous pouvez aussi utiliser des feuilles sèches : mélangez 1 c. à soupe bombée d’onagre avec 1 c. à soupe d’eau tiède et 1 c. à café de miel. Appliquez comme ci-dessus.

 

  • Compresse contre les rhumatismes

Faites une décoction de racines. Imbibez une compresse et appliquez-la sur les jointures endolories par l’arthrite ou l’arthrose.

 

 

Également disponible en gélules

La Vie Naturelle
Tél. : 0 800 404 600
Site : www.la-vie-naturelle.com

 

Plantes et Santé vous aide à découvrir le trésor caché dans votre jardin, qui rend la vie belle et joyeuse.