• manger sain : les agrumes

Les agrumes tellement régénérants !

Gorgés de soleil, ils mettent de la couleur sur nos tables hivernales. Ils nous apportent des vitamines bien assimilables, drainent notre organisme et sont toniques sans être énervants.

L’époque où on avait coutume de déposer une orange dans les souliers au pied du sapin de Noël semble bien lointaine… Les agrumes étaient alors rares et chers. Aujourd’hui la famille citrus est particulièrement nombreuse. Ainsi aux côtés des familiers, citrons, oranges, limes, pamplemousses, clémentines… elle s’est agrandie avec les kumquats, combavas, tangerines et autres yuzus. Cette famille fait l’objet de nombreuses hybridations.

Les occasions de profiter de ses vertus nutritionnelles ne manquent donc pas aujourd’hui. Celles-ci sont d’ailleurs victimes de nombreuses idées reçues. On a coutume de dire, par exemple, qu’il ne faut pas en manger le soir si on ne veut pas prendre le risque d’une insomnie. On confond là effet dynamisant et excitant. Ces fruits aux couleurs solaires ont un effet tonique sur notre organisme. Que ce soit pour la sphère digestive, car ils stimulent les sécrétions, ou pour le système cardiovasculaire.

citrons

Les agrumes font-ils maigrir ?

Certains régimes mettent en avant les propriétés des agrumes pour perdre du poids, notamment celles du pomélo. Aucun aliment ne possède cette propriété. En revanche, il est vrai que les agrumes sont d’une façon générale très peu calorique car ils contiennent un taux faible de glucides. Le plus léger dans ce domaine est le citron. 

Par ailleurs, ils nettoient et régénèrent l’organisme. Et ont de ce fait, dans le cadre d’un régime sain, un rôle au niveau de l’élimination des graisses. Pour ce faire, vous pouvez boire le matin à jeun – si votre estomac le supporte – par petites gorgées un verre d’eau chaude dans lequel vous aurez versé le jus d’un citron. Ce geste matinal permet d’éliminer les déchets organiques et de faciliter l’élimination des graisses tout en étant efficace pour prévenir la grippe et les refroidissements.

Les pamplemousses sont-ils déconseillés quand on est sous traitement médical ?

D’après une étude réalisée par l’université de Caroline du Nord (USA), la consommation de pomélos et de pamplemousses serait déconseillée en cas de prise de médicaments anticholestérol. En effet, ils contiennent des substances qui perturberaient l’assimilation des molécules médicamenteuses avec parfois un risque de surdosage. Ainsi, le jus de pamplemousse pris en même temps que la simvastatine, peut multiplier par quinze l’impact du médicament et provoquer des lésions musculaires graves. À l’inverse, une autre étude menée par l’université de l’Ontario (Canada) montre que l’impact des comprimés traitant les allergies, les rejets des transplants, l’hypertension, est diminué de moitié.

citron vert bio

Comment utiliser les écorces ?

Dans les agrumes tout est utile, y compris la peau. C’est en effet dans le zeste coloré, ou épicarpe, que se concentre une quantité importante de flavonoïdes. Si cette partie du fruit est difficile à manger crue, elle est délicieuse cuite. Attention toutefois : les agrumes sont traités après la récolte avec des conservateurs et des agents d’enrobage. Choisissez-les bio ou « non traités après récolte ». Par ailleurs l’écorce de plusieurs agrumes permet d’extraire des huiles essentielles. À partir du zeste de l’orange amère, ou bigarade, on obtient une huile essentielle qui sert à aromatiser le Cointreau et le Grand Marnier. L’écorce de la bergamote, fruit du bergamotier (hybride de limettier et d’oranger amer), est utilisée en pâtisserie, en confiserie (bergamotes de Nancy) et pour parfumer le fameux thé earl grey.

Les pépins d’agrumes des concentrés de vitamines

Les pépins de pamplemousse contiennent une substance naturellement antibiotique qui exerce une action antibactérienne, antivirale et antifongique contribuant à améliorer les défenses de l’organisme. Il permet de se débarrasser de ce champignon encombrant qu’est le Candida albicans. Il présente en outre l’avantage sur les antibiotiques de préserver les bactéries de la flore naturelle de la bouche, de l’intestin et du vagin.

Faites une cure de trois semaines d’extrait de pépins de pamplemousse : 1 dose par jour (8 gouttes diluées dans un verre d’eau) la première semaine, de 2 doses par jour la deuxième semaine et de 3 doses par jour la troisième semaine.

Infos et point de vente : dans toutes les boutiques bio ou en VPC sur Internet (www.la-vie-naturelle.com)