• Aromathérapie : traiter la crise d'angoisse

Angoissé ? Moi, jamais !

La crise d’angoisse se traduit par une sensation de malaise extrême survenant brutalement et dont on ne connaît pas toujours la cause. Elle s’accompagne de manifestations somatiques désagréables – tachycardie, gorge serrée, nausée. Voici comment la désamorcer.

 

Calmer la crise

Du latin angere, qui signifie « serrer », la crise d’angoisse se caractérise souvent par une sensation d’étouffement. La plupart des adultes respirent mal. S’asseoir, ou mieux s’allonger, et se concentrer sur son souffle ou se masser peut procurer un apaisement immédiat. 

 

Exercice de respiration

Se recentrer sur sa respiration. Et chercher à utiliser les trois étages de la respiration (le ventre, la poitrine et les clavicules) va éviter que l’angoisse n’augmente.

 

Préparation :

Un endroit au calme.

  1. Asseyez-vous confortablement ou allongez-vous si vous le pouvez.
  2. Relâchez les épaules, les bras, le dos, qui doit rester droit, mais sans tension.
  3. Mettez la main droite au niveau du nombril, et la main gauche en haut de la poitrine.
  4. En comptant jusqu’à trois à l’inspiration, et jusqu’à six à l’expiration, inspirez par le ventre, puis laissez l’air monter, soulever les côtes et gonfler la poitrine, puis les clavicules.
  5. À l’expiration, relâchez d’abord le ventre, puis la poitrine et les clavicules.
  6. Recommencez plusieurs fois en essayant de bien ressentir le mouvement de vague de vos mains.

 

Une synergie apaisante

L’huile essentielle de petit grain bigaradier a une action magique sur les palpitations cardiaques, celle de lavande est un formidable rééquilibrant nerveux, tandis que la camomille romaine calme les pensées obsessionnelles.

 

Préparation :

  • 1 flacon de 150 ml
  • 100 ml d’huile d’amande douce vierge
  • 15 gouttes d’HE de petit grain bigaradier, de lavande vraie, de camomille romaine.
  1. Versez l’huile d’amande dans le flacon
  2. Ajoutez les huiles essentielles.
  3. Appliquez le mélange sur le plexus et l’intérieur des poignets. Poursuivez par la colonne vertébrale et la plante des pieds si possible.

 

Miraculeux

Le remède Rescue contient cinq fleurs de Bach d’« urgence » et peut faire des miracles pour calmer les peurs et angoisses associées. En cas de crise, mettre 4 gouttes sous la langue.

 

Canaliser ses émotions

Savoir reconnaître une crise est déjà un bon début et permet de limiter la peur, parfois irrationnelle, qui accompagne les symptômes de l’angoisse. Pratiquer régulièrement des techniques psycho-énergétiques telles que l’EFT ou l’autohypnose peut apaiser un état d’angoisse récurrent. Un bon sommeil est souvent aussi le secret de l’apaisement sur la durée. 

 

Cure de tisane

Un bon sommeil aide à être plus apaisé pendant la journée et permet de stabiliser un état angoissé, surtout quand celui-ci s’installe. L’oranger, la lavande, la camomille et la marjolaine ont des effets apaisants et sédatifs.

 

Préparation : 

  • 50 g de feuille d’oranger
  • 50 g de fleur de lavande
  • 25 g de fleur de camomille
  • 25 g de feuille de marjolaine
  • 1 sachet en papier
  • 1 thermos en inox ou en verre
  • 500 ml d’eau filtrée.
  1. Mélangez les plantes puis conservez-les dans le sachet en papier
  2. Faites chauffer l’eau filtrée à 90 °C.
  3. Mettez 2 cuillères à café bombées du mélange dans l’eau chaude et laissez infuser 10 minutes.
  4. Filtrez, puis versez dans la bouteille thermos.
  5. Boire une tasse vers 17  heures, puis une autre après le dîner, tous les jours pendant trois mois.

 

Exercice d’EFT

L’Emotional Freedom Technique est une méthode de thérapie psychologique que chacun peut pratiquer seul une fois que les gestes sont intégrés. Cette approche visant à mieux gérer ses émotions consiste en un tapotement de points d’acupuncture situés sur le visage et le torse.

 

Préparation : Un siège confortable dans un endroit calme.

  1. Asseyez-vous en gardant le dos bien droit.
  2. Évaluez votre état émotionnel en le notant de 0 (pas d’émotion) à 10 (émotion extrême).
  3. Répétez la phrase : « Même si je suis angoissé(e), je m’aime et je m’accepte pleinement », à haute voix si possible, sinon répétez-la mentalement.
  4. En tapotant doucement les points ci-dessus de haut en bas, répétez la phrase ou simplement « Cette angoisse » comme rappel.
  5. Évaluez à nouveau votre état émotionnel en lui donnant une note. Recommencez les tapotements jusqu’à ce que votre note émotionnelle soit égale à 0.
  6. Pratiquez régulièrement en vous ménageant plusieurs fois par semaine des plages horaires qui vous seront dédiées, dans un endroit calme et rassurant.

 

Non à l’oppression

Ignatia amara est un remède homéopathique obtenu à partir de la fève de Saint-Ignace, un petit arbuste originaire des Philippines. Prendre 3 granules en  9 CH en cas de sensation d’oppression.

 

 

À lire

 

À écouter sur Radio Médecine Douce

• "La Biosanté des 5 saisons - L'angoisse" par Patrick Hoor