• baobab-super-aliment-plantes-et-sante.fr

Le fruit du baobab : le pain de singe, une pharmacie vitalité à elle seule !

La poudre de pain de singe, est extraite du fruit du baobab, cet arbre millénaire qui caractérise les paysages de l'Afrique subsaharienne. Particulièrement riche, le pain de singe contient six fois plus de vitamines C qu'une orange, deux fois plus de calcium que le lait, et une quantité importante de phosphore et de fer, sans compter les antioxydants. C'est l'aliment idéal pour éviter la dénutrition des personnes âgées


La  demande devrait être importante pour cet aliment aux qualités si particulières. Déjà certains sportifs comme le cycliste Damiano Cunego, vainqueur du Tour d'Italie en 2004, en consomment. Pour l'instant, cette ressource qui pousse en abondance n'était pas du tout exploitée. "Seuls les locaux le consommaient. Chaque année on évalue à 80 % la perte des récoltes". Sur ce constat, une association locale a développé un projet de revalorisation de la pulpe de Baobab  qui fait vivre actuellement 110 familles dans la région de Thiès au Sénégal, pendant la récolte.

L’arrivée en France et  en Europe  de la pulpe de Baobab a aussi une dimension historique. C'est la première fois en effet que la Commission européenne accepte l'entrée d'un produit parce qu'il est consommé depuis des décennies et sans problème sanitaire par les Africains. En septembre 2007, l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) indiquait en effet qu'"étant donné l'usage traditionnel de la plante dans de nombreuses régions d'Afrique, la consommation de ce nouvel ingrédient ne présente pas de risque toxicologique".

La pulpe du fruit du baobab est prélevée sur une espèce africaine (Adansonia digitata L.). Réduite en poudre, la pulpe entre dans la composition de la pâte à pain. Elle est très prisée des femmes enceintes et sert d’aliment fortifiant aux nourrissons.
 

Caractéristiques

Elle est la source de nombreux micronutriments et antioxydants.

En mesurant les scores antioxydants par la mesure ORAC de plusieurs fruits, la pulpe de Baobab est 4 fois plus puissante qu’un kiwi, 10 fois plus qu’une orange, 15 fois plus qu’une pomme.

Un trésor de vitamines

Vitamines A, C, B1, B2, B6 et PP, minéraux (calcium, phosphore, et à un moindre degré, fer, potassium, zinc), acides aminés (L-proline et histidine notamment) plus 11 acides aminés essentiels

 Du fait de sa teneur équilibrée en antioxydants hydrophiles (vitamine C, flavonoïdes) et lipophiles (bêta-carotène), la pulpe du fruit de baobab est un véritable antioxydant global. Elle protège  des attaques des radicaux libres toutes les structures cellulaires.
 

Deux précieux acides aminés pour les articulations

  • La L-proline

C’est l’un des composants essentiels de certaines fibres de collagène, et sous forme d’hydroxyproline des cartilages articulaires.

Elle n’est pas considérée comme un acide aminé essentiel parce que notre organisme sait la synthétiser. Mais, avec l’âge (parfois avant 40 ans), notre organisme n’en produit plus suffisamment, alors les fibres collagènes et les cartilages s’altèrent peu à peu. Les tissus sous-cutanés se distendent, l’arthrose fait son apparition et s’étend.

  • L’histidine

L’histidine participe à la structure de nombreuses molécules protéiques : carnosine, histamine… Elle intervient dans le processus de fixation de certains minéraux : le fer pour l’hémoglobine du sang et la myoglobine des muscles, le zinc pour la collagénase. Indispensable au niveau articulaire et osseux. Elle participe à la plupart des réactions de transfert d’énergie au cœur des cellules, contribue à la régulation du pH sanguin…
 

Indications

  • Pour une remise en forme générale, et pour conserver ou retrouver une bonne vitalité, seniors, enfants en phase de croissance, ou en cure après ou pendant une convalescence.
     
  • En cas de troubles du transit intestinal : C’est en effet un prébiotique (FOS Fructo Oligosaccharides) puissant. La fraction soluble des fibres facilite le développement de bactéries utiles à notre organisme, notamment Bifidobacterium longum, B. infantis et B. bifidum.
     
  • C’est aussi un excellent régulateur du transit digestif : La fraction insoluble des fibres exerce un effet de ballast qui favorise la régularité des selles et évite la constipation.
     
  • La pulpe est également un bon antidiarrhéique et un excellent réhydratant. Ces vertus ont été reconnues par l’OMS. 
     
  • Elle est indiquée en cas de maladie inflammatoire chronique intestinale (MICI), la pulpe du Baobab n’est pas acidifiante et peut être une arme également en cas de maladies inflammatoires comme l’arthrose, et douleurs articulaires
     
  • D’autres propriétés ont été mises en évidence : antalgiques et antipyrétiques. Ainsi, 500 mg/kg de pulpe ont une activité anti-inflammatoire comparable à 15 mg/kg de phénylbutazone (AINS longtemps considéré comme référence) ou à 50 mg/kg d’aspirine. 
     
  • Elle est particulièrement indiquée lors de toute convalescence, après un épisode infectieux, grippe, alitement, en tous cas de baisse de forme, une immobilisation, une intervention, un contre coup d’épisode affectif. Deuil, divorce, problèmes relationnels entrainant une baisse des défenses immunitaires. Afin de  retrouver une énergie et surpasser ce cap.
     
  • En entretien pour conserver un apport régulier et naturel de micro nutriments aux personnes soucieuses de leur santé.

Contre-indication

Il n’y a pas de contre-indication. Très peu allergisante, ne contenant pas de gluten, elle peut être consommée par les personnes présentant une maladie cœliaque. À savoir : en cas de diarrhée, si son efficacité ne se manifeste pas dans les quatre heures, une infection microbienne est alors fortement à suspecter. Il est conseillé de consulter.

Posologie

Une ou deux cuillères à soupe par jour en tant que revitalisant pendant 21 jours, à renouveler. La posologie varie selon l’intensité et le caractère aigu ou chronique de l’affection.

Son goût acidulé est agréable. La pulpe de baobab n’acidifie pas l’organisme. Les sachets ne contiennent que de la poudre du fruit du baobab à 100%  sans aucun ajout. Ni conservateurs ou autres ingrédients.

Ma conclusion : on peut obtenir de la pulpe de qualité à un prix d'environ 10 euros pour 250 g de poudre.

Voilà un prix qui semble plus raisonnable et qui fait du baobab le super-aliment le moins cher du marché. Vous trouverez un bon tarif par exemple en cliquant ici.