Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Huile essentielle d’estragon - Au diable les allergies

Estragon contre les allergies

Originaire des steppes de l’Asie centrale, l’estragon ( Artmesia dranculus ) était utilisé pour soigner les morsures de vipère Il était même courant de croire qu’il suffisait de porter sur soi un brin d’estragon pour ne pas être piqué. Introduit par les Arabes en Espagne au XVIe siècle, l’estragon apparaît ensuite en France, dans les jardins des moines, où il est principalement utilisé pour réaliser des liqueurs digestives. Aujourd’hui utilisée pour contrer les allergies, son huile essentielle est précieuse du fait d’un rendement faible à la distillation.

Utilisation

Pure!
L’estragon est la grande huile des allergiques.
Dés que le rhume des foins pointe son nez, placez une trace d’huile sur le palais. À faire également en cas de hoquet, de nausée, d’indigestion ou de mal des transports.
Chez les petits, on peut proposer 1 goutte sur un mouchoir, à respirer.

En application cutanée
L’estragon est spasmolytique, antiallergique et mucolytique (fluidifie les mucosités bronchiques).
Nervosité, stress, insomnie, spasmophilie... Déposez 1 goutte d’estragon et une demi- cuillère à café de macérat huileux de millepertuis ou une autre huile végétale dans le creux de la paume de la main, puis massez-vous le plexus.
Bronchites, toux spasmodiques (à partir de 12 ans) : 3 gouttes d’estragon dans une cuillère à café d’huile végétale de nigelle, en application dans le dos deux à trois fois par jour pour fluidifier les mucosités et décongestionner les bronches.
Spasmes gastro-intestinaux et règles douloureuses : massez-vous le...

ventre avec 3 gouttes d’estragon et 1 cuillère à café d’huile végétale de bourrache. Le massage doit se faire dans le sens des aiguilles d’une montre durant deux à trois minutes.

Spécial sportifs
En cas de douleurs musculaires ou de crampes, l’estragon permet de relâcher les contractures. Mélangez 2 à 3 gouttes d’huile essentielle avec une noisette de gel de silice (consolide la structure musculo-squelettique et ne laisse pas la peau grasse), massez délicatement la zone blessée des extrémités vers le cœur jusqu’à absorption complète, trois à quatre fois par jour.

A la cuisine
Pour améliorer les digestions un peu difficiles et limiter la production de gaz, vous pouvez ajouter 3 ou 4 gouttes dans votre bouteille d’huile d’olive pour agrémenter vos salades.
Diffusion
En période de rhume des foins : 3 gouttes d’estragon et 5 gouttes d’orange douce.
En cas de toux spasmodique : 3 goutes d’estragon et 5 gouttes d’épinette noire.
Pour lâcher le stress et soulager l’anxiété : 3 gouttes d’estragon et 5 gouttes de petit grain bigaradier.

Bain
Les propriétés antispasmodiques de l’estragon peuvent être mises à profit dans le bain. Notez cependant que c’est une huile chère et que ces indications conviennent aussi au basilic tropical qui peut la remplacer.
Courbatures, stress, allergies respiratoires :
mélangez dans le creux de votre paume 3 à 5 gouttes d’huile essentielle avec une noisette de gel douche ou une base neutre, puis incorporez ce mélange à l’eau du bain. Et respirez !

Olfaction
L’estragon apaise le dragon qui tourmente l’esprit afin de redonner au mental la capacité de prendre du recul et d’analyser la situation. Il retient l’agressivité qui nous pousse à nous défendre contre le monde extérieur, tout comme la réaction allergique qui est une défense contre le non-soi. Prenez une respiration basse, lente et profonde au-dessus du bouchon ou d’un mouchoir sur lequel vous aurez déposé 1 à 2 gouttes d’huile essentielle.

Botanique

De la famille des Astéracées, l’estragon est une plante vivace aussi appelée herbe dragon ou armoise âcre. Ses feuilles sont étroites et lancéolées, de couleur vert vif, et elle dégage au toucher une odeur délicatement anisée. Ses fleurs sont blanches et elle ne fleurit que dans les climats chauds de mai à juin. Son rendement à la distillation est faible, ce qui rend l’huile essentielle assez coûteuse. Cependant, sa composition est relativement proche de celle du basilic tropical qui peut la remplacer dans la plupart des indications.

Propriétés

L’huile essentielle d’estragon est composée de 60 à 80 % de méthyl-chavicol (ou estragol) qui lui donne son odeur d’anis caractéristique et une forte action antispasmodique et mucolytique. Les 20 % de monoterpènes comportent des antioxydants et des phéromones, ainsi que du limonène qui régule l’inflammation. Des coumarines semblent limiter la libération d’histamine, responsable des manifestations allergiques. Cette huile essentielle est donc appréciée pour contrer les symptômes des rhinites allergiques et pour soulager les spasmes digestifs.

Contre-indications

Pas de toxicité à dose physiologique et sur une durée d’utilisation inférieure à quatre semaines. Elle est à éviter durant la grossesse et chez les enfants avant 6 ans, ainsi qu’en cas de cancer hormonodépendant, sauf en olfaction. Irritante cutanée et photosensibilisante, elle doit être bien diluée pour l’appliquer sur la peau. Ne pas s’exposer au soleil ensuite. Par voie orale, limiter la quantité à une trace sur la langue de temps en temps, sur une période de 48 heures.

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité