Plantes et Santé Le magazine de la santé par les plantes
Partager un article par mail
Aromathérapie. Oui à la paresse !

L’automne incite à rentrer dans sa coquille. Fatigue ou flemmardise ? S’abandonner à la paresse a tendance à nous culpabiliser. Mais cela peut aussi témoigner d’un besoin de lâcher prise. L’oisiveté est alors un bon moyen de se ressourcer physiquement et intellectuellement, à condition de ne pas s’y complaire.

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les lettres d'information de Plantes & Santé.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.