Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Un vin de camomille

 Camomille

Voilà de quoi vous mettre l’eau à la bouche ! Ce vin apéritif, dont la signification est « qui ouvre l’appétit », ne reste jamais longtemps dans sa bouteille. L’amertume de la camomille combinée avec la douceur de la vanille et du miel le rendent en effet bien savoureux. Voici ma recette.

Ingrédients
• 60 g de fleurs sèches (modifier la quantité en fonction de l’amertume désirée)
• 1 litre de vin blanc sec
• 50 ml de rhum à 45° pour faciliter l’extraction
• une gousse de vanille
• 20 à 50 g de miel liquide toutes fleurs (quantité selon vos goûts).

Préparation
1. Faire macérer la camomille et la vanille dans le mélange vin-alcool pendant deux semaines en secouant tous les jours.
2. Au bout de deux semaines, filtrer et presser le marc au travers d’une étamine.
3. Incorporer le miel au liquide puis mettre en bouteille.
4. Étiqueter et stocker au réfrigérateur. Utilisation Consommez un verre à liqueur dix minutes avant les repas pour préparer la digestion. En cas de nervosité, prenez un verre à liqueur deux à trois fois par jour entre...

les repas. Ne boudez pas ce plaisir, sans en abuser !

Autres préparations
• La traditionnelle tisane : mettre une cuillère à soupe des fleurs sèches par tasse de 200 ml (musclé, je vous l’accorde, mais nécessaire pour une concentration thérapeutique). La camomille se combine bien avec l’orange amère dans les infusions.
• La teinture des fleurs est excellente. On la prépare avec 500 ml d’alcool à 45° pour 100 g de fleurs sèches. Laisser macérer pendant deux semaines avant de filtrer et mettre en bouteille. Prendre 30 gouttes dans un peu d’eau dix minutes avant le repas pour une digestion lente. Le Dr Valnet recommandait 2 à 3 gouttes dans un peu d’eau pour calmer les enfants.
• Les pilules du Dr Leclerc (préconisées en cas de migraines) se préparent de la manière suivante : réduire les fleurs en poudre à l’aide d’un moulin à café, puis les mélanger avec du sucre (quantité non précisée) et prendre 2 à 5 g par jour.

Ramasse et séchage

Ce sont les fleurs que l’on utilise habituellement, bien que les feuilles soient elles aussi très aromatiques et amères. Les fleurs blanches sont très jolies dans les mélanges à infusion, surtout lorsqu’elles se gonflent d’eau dans la tasse ou dans une théière transparente. Pour les accros aux amers, un mélange feuilles et fleurs est tout à fait possible. Coupez les fleurs à peine ouvertes à l’aide d’un sécateur ciseau. Placez-les à plat sur une grille ou un tissu afin de les laisser sécher à l’ombre dans un endroit bien sec et aéré. Stockez-les ensuite dans des sacs en papier et gardez-les à portée de main dans votre placard à tisanes.

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité