Plantes et Santé Le magazine de la santé par les plantes
Partager un article par mail
La digitale : un cardio-tonique caché dans un poison

La digitaline, très toxique, ne s'emploie pas en auto-médication. Mais on en extrait des molécules qui rentrent dans la composition de médicaments prescrits en cas d’insuffisance cardiaque.

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les lettres d'information de Plantes & Santé.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.