Plantes et Santé Le magazine de la santé par les plantes
Partager un article par mail
Rhinites saisonnières

Éternuements, écoulement aqueux ou obstruction nasale, larmoiements, conjonctivite et démangeaisons pharyngées sont les manifestations courantes de la rhinite allergique. Cette rhinite saisonnière – ou « rhume des foins » – se déclenche avec l’arrivée des pollens. Les allergènes responsables se déposent sur la muqueuse nasale et déclenchent une réaction d’« hypersensibilité de type I ». En médecine de terrain, on conseille une oligothérapie préventive associée à des plantes antihistaminiques au moment des crises. Des précautions d’autant plus utiles que trois saisons polliniques se succèdent : au printemps se dispersent les pollens des arbres, en début d’été ceux des graminées, et ceux des herbacées en fin d’été.

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les lettres d'information de Plantes & Santé.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.