La rose de damas

Si rare, mais si puissante et si envouthante, l'huile essentielle de rose de Damas est un produit très convoité en cosmétique. Utilisée en parfurmerie, mais aussi en aromathérapie esthétique, l'huile essentielle de cette fleur origniaire de Syrie pourra également être ajoutée à votre huile de massage pour apporté relaxation et sensualité.


Appartenant à la famille des rosiers anciers, le rosier de Damas est très prisé pour son parfum puissant et ennivrant et pour la production d'essence de rose utilisée dans de nombreux cosmétiques.

L'odeur de l’huile essentielle de rose de Damas  lui vient sans nul doute de sa composition : elle est riche d'une grande quantité de monoterpénols, citronellol et géraniol, ingrédients que l’on trouve aussi dans l’HE de géranium rosat, ce qui explique une parenté olfactive évidente. Mais la comparaison s’arrête là : l’HE de rose de Damas est riche de plus de 200 composants dont la grande majorité se trouvent à l’état de traces. Elle a la particularité de contenir des paraffines qui lui donnent tendance à se figer quand la température ambiante baisse. Il suffi de réchauffer le flacon dans la main pour lui rendre sa consistance normale.

Un cosmétique de choix

L’HE de rose est potentiellement anti-infectieuse, toutefois, son prix, sa complexité et sa puissance à l’état pur rendent son usage peu réaliste dans ce registre. Les HE de géranium rosat ou de palmarosa possèdent les mêmes propriétés moléculaires mais sont plus abordables.

Utilisée en cosémtique, l'HE de rose de Damasa des pouvoirs régénérants : en aromathérapie esthétique, c’est un remarquable tonique cutané, astringent, antirides, anti-couperose, stimulant des peaux ternes et fatiguées. Elle pourra s’utiliser seule, dans une base adéquate, ou en association, avec le bois de rose, le géranium, le palmarosa, le santal.

On la retrouve également dans de nombreuses huiles de massage pour la relaxation et la sensualité.


Ces conseils ne vous dispensent pas de consulter en premier lieu un médecin pour établir un diagnostic. Vous pouvez également vous faire accompagner par un thérapeute en médecine complémentaire. Pour en trouver un près de chez vous, rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com