Mycoses des pieds, ne les laissez pas s’installer !

Même microscopiques, les mycoses des pieds deviennent vite gênantes quand elles s'installent. Il faut y prêter attention car ce sont des recidivistes. L'aromathérapie sait enrayer le phénomène à l'aide d'huiles essentielles antifongiques très puissantes qui vont renforcer les terrains les plus fragiles. 


Aussi appelée "pied d'athlète", la mycose des pieds est due à des champignons ou des levures. Des huiles essentielles anti-fongiques puissantes comme celles de tea-tree ou de giroflier, peuvent être très efficaces, en soin comme en prévention. 

Antimycosique à visée curative

Voie cutanée

  • HE Giroflier (Eugenia caryophyllus) : 30 gouttes
  • HE Laurier noble (Laurus nobilis) : 40 gouttes
  • HE Lemongrass (Cymbopogon flexuosus) : 40 gouttes
  • HE Palmarosa (Cymbopogon martinii) : 50 gouttes
  • HE Tea tree (Melaleuca alternifolia) : 50 gouttes
  • HV Calendula (Calendula officinalis) : 90 gouttes

Prendre un flacon en verre teinté de 15 ml muni d’un compte-gouttes, y verser les huiles essentielles selon les quantités indiquées et compléter avec l’huile végétale de calendula. Refermer soigneusement et agiter.

Mode d’emploi : 3 à 4 gouttes de la synergie en application locale sur la zone concernée 4 fois par jour, pendant 3 semaines.

Pour traiter les champignons qui s’installent sur l’ongle ou sa matrice, le traitement en aromathérapie est tout aussi efficace et permet de retrouver progressivement un ongle sain. Celui-ci repose sur la même formule, mais diluée dans très peu d’huile végétale. Privilégiez les huiles les plus puissantes comme celles de giroflier, de cannelier, ou encore de litsée citronnée). Cette dernière n’est pas dermocaustique et peut s’appliquer directement à raison d’une goutte sur l’ongle 4 fois par jour. La durée du traitement sera de 3 à 4 mois au moins. On optimisera l’imprégnation des actifs en limant quotidiennement l’ongle à traiter.

À l’aise dans ses baskets


Pour optimiser le traitement des mycoses des pieds, il est souhaitable de déloger le champignon, notamment de ses chaussures. Celles-ci sont le siège d’humidité et de chaleur, les deux éléments favorables au développement de ces micro-organismes. Faites préparer en pharmacie un talc imprégné à 10 % du mélange de la formule et saupoudrez tous les matins pieds et chaussures. Il est également envisageable de fabriquer soi-même une solution dans un flacon pulvérisateur avec 10 gouttes du mélange de la formule et de compléter avec 90 gouttes d’alcool (à 60 °, cela suffit). Vaporiser ensuite l’intérieur des chaussures ou même les bacs de douche et caillebotis de salles de bains…

 

Carnet d'adresse : Huiles essentielles et végétales : 

 

 

Lire également l'article d'alternativesante.fr sur la candidose chronique




 


Ces conseils ne vous dispensent pas de consulter en premier lieu un médecin pour établir un diagnostic. Vous pouvez également vous faire accompagner par un thérapeute en médecine complémentaire. Pour en trouver un près de chez vous, rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com