• bambou, Phyllostachys viridiglaucescens

Le bambou : une richesse minérale pour l’organisme

Le bambou est une grande plante d’Asie du Sud Est, largement consommée par les populations locales. Ses pousses font partie intégrante de la cuisine chinoise et sa moelle renferme des protéines, des minéraux et des vitamines qui en font un produit phare de la cosmétologie pour ses propriétés nourrissantes et antivieillissement. Elle est aussi très riche en silice et renforce de ce fait les os et les phanères (cheveux, ongles)


Un végétal riche en silice

La tige du bambou a une teneur exceptionnelle en matières minérales et il faut surtout noter que l'exsudat de la tige est naturellement riche en silicium organique. C’est cette substance qui favorise la fabrication de collagène, une protéine essentielle pour l’équilibre des tissus de la peau, des tendons et des tissus osseux. Dans la sève de bambou, la silice participe à la solidification osseuse et les minéraux à celle des tissus conjonctifs, pouvant prévenir ainsi certains troubles dégénératifs tels que l'arthrose.

 

Le silicium, ça sert à quoi ?

Le silicium est très abondant dans la nature, c’est le deuxième élément après l’oxygène, représentant 28% de l’écorce terrestre. On le trouve abondamment dans le monde minéral, où il joue un rôle structurant essentiel (comme le carbone dans la matière organique). On le trouve également chez les végétaux et les animaux où il occupe une place secondaire, le plus souvent liée à la structure ou à la protection (carapace). Les plantes, quant à elles, puisent le silicium dans le sol. Les fonctions du silicium dans la plante sont multiples : métabolisme, protection vis-à-vis d’agents infectieux ou d’éléments toxiques, croissance. Il intervient également dans la structure, donnant à la fois solidité et souplesse.

 

Un initiateur de croissance et de régénération

La teneur corporelle en silicium est étroitement liée au degré de vieillissement et diminue de façon irréversible. Les zones de croissance et de régénération où il abonde sont importantes dans l’enfance et l’adolescence et deviennent plus rares ensuite. Les besoins ne sont plus les mêmes et la quantité de silicium fixé par l’organisme baisse. On sait que le silicium intervient dans la constitution des os, des cheveux, des ongles, des cartilages et de la peau. Son rôle est plus catalytique que constitutif, bien qu’il entre dans la composition de certaines structures.

 

De bons os avec le bambou

Le bambou pour la santé se révèle un complément alimentaire qui revitalise votre squelette et soulage vos articulations. Le bambou permet à votre corps de garder la souplesse de ses articulations. Il se révèle donc très efficace pour soulager les douleurs des articulations et le mal de dos. Le bambou est un excellent minéralisant, il permet de lutter contre l’ostéoporose et les carences de la ménopause. Les minéraux qu’il contient permettent de lutter efficacement contre la fatigue en augmentant la résistance physique de notre corps.

 

Peau, cheveux et ongles : le bambou pour votre beauté

Dans les soins capillaires, le manque de silice rend les cheveux fragiles et cassants. La silice augmente la vitesse de croissance du cheveu, elle diminue la séborrhée et maintient l’équilibre hydrique du cuir chevelu. Le bambou, très riche en silice, est par conséquent un produit particulièrement prisé dans les soins capillaires, car il apporte à la chevelure une excellente défense qui lui permet de faire face aux agressions quotidiennes. Il nourrit et restructure les cheveux très secs, cassants ou abimés. Le bambou favorise aussi la pousse des ongles. Il est également très bon pour la peau en augmentant sa résistance et la sécrétion du sébum. Il convient particulièrement aux peaux sèches. L’extrait de sève de bambou ralentit le vieillissement de la peau en réhydratant en profondeur les cellules cutanées. 

 

A lire aussi :

"La prêle pour un bien-être articulaire et vasculaire".

"Se remettre d'une fracture"