Le chrysanthème pour les coquettes et les dépendants

Les Taoïstes recommandaient le chrysanthemum pour de nombreux usages. Il était capable de conférer l’immortalité. Certains contemporains pensent que cette croyance était liée à la ressemblance de son capitule jaune avec le disque solaire. D’après le « Traité des Plantes Médicinales Chinoises» de Jacques Roi, Pao po-tze rapporte l’existence, à Yang-yang, dans la vallée de Li (Honan), d’un ruisseau contenant la vertu des chrysanthèmes qui croissaient à sa source. Les hommes qui habitaient la vallée, buvaient de l’eau et atteignaient tous un grand âge. Cette longue vie était due au pouvoir des chrysanthèmes. Les sorciers et chamans de nombreuses traditions prescrivent l’infusion des feuilles (ou des boutons floraux) de chrysanthèmes pour combattre les dépendances au tabac ou à l’alcool. Au Japon, on croit que les grandes fleurs de chrysanthèmes ont le pouvoir de neutraliser les «mauvais esprits de l’air». Des recherches récentes confirment la capacité des chrysanthèmes à neutraliser en partie la pollution électromagnétique.

Le chrysanthème champêtre et printanier (la marguerite) n’a rien à voir avec ses homonymes d’Extrême- Orient. Il fleurit dès la mimai, alors que les chrysanthèmes japonais sont les dernières plantes du jardin à fleurir. La marguerite est lunaire-aquatique-féminine, alors que le chrysanthème de la Toussaint est solaire-caloriquemasculin. Une légende veut que la femme qui cueille la première marguerite de l’année soit possédée par le démon de la coquetterie jusqu’au matin de la Sainte Marguerite. Ce besoin ardent d’être admirée, courtisée peut prendre de telles proportions, que la belle peut bien s’enfuir et rejoindre un homme habile dans l’art de la flatterie. Pour récupérer la gourgandine, il faudra retrouver le massif sur lequel cette marguerite a été imprudemment cueillie, la transplanter, la faire éclater par division de touffes et remettre en terre quatre petits pieds issus de la racine mère aux quatre points cardinaux de la maison. Si ces quatre boutures poussent bien, Madame reviendra.