Le pollen frais congelé de ciste : pour réveiller les intestins

Les intestins sont un organe très complexe, très fragile, dont le fonctionnement va interférer avec beaucoup de pathologies. Ils ont rôle de filtre sélectif, permettant d’assimiler ce qui est bon pour nous et de rejeter ce qui ne l’est pas. Pour les malades atteints d’un dysfonctionnement de l’intestin, les troubles sont nombreux. Les plus visibles sont ceux qui affectent le transit intestinal, mais cela peut aller jusqu’à la colite (inflammation du côlon) ou encore la douloureuse maladie de Crohn (inflammation ulcéreuse d’un segment de l’intestin grêle), quand ce n’est pas encore plus grave...

Pour résoudre ces problèmes, la médecine conventionnelle propose des traitements bien souvent mal tolérés et comportant d’importants effets secondaires. La nature pourrait pourtant avoir mis à notre portée immédiate un remède très efficace et sans aucun effet secondaire : le pollen frais de Ciste.

Le Ciste est un arbrisseau méditerranéen qui fleurit sous le fort soleil des mois de mai ou de juin. Pour supporter ces conditions climatiques extrêmes, il utilise un filtre solaire très performant constitué principalement de caroténoïdes (48,3 mg/100 g). Son pollen, lorsqu’il est frais, contient donc une quantité phénoménale de caroténoïdes. Or, les caroténoïdes (anti-oxydants) que le pollen frais contient sont reconnus pour leurs effets anti-inflammatoires et réparateurs sur les muqueuses enflammées (par voie chimique ou par rayonnement ultraviolet par exemple). La puissance d’action des caroténoïdes se trouve par ailleurs accrue par les autres propriétés spécifiques du pollen frais de ciste. D’une part parce que la microflore du pollen frais est à la fois vivante et en phase de multiplication (les micro-nutriments sont actifs car intacts) et parce que frais ou congelé à l’état frais, le pollen de ciste comporte des ferments lactiques qui empêchent le développement des germes pathogènes. Le pollen de ciste est le seul produit naturel connu capable de dynamiser à la fois la muqueuse et la flore intestinale en raison de cette forte synergie entre ferments lactiques et caroténoïdes.

Aucune étude clinique n’a, pour le moment, été entreprise sur le sujet, faute de moyens. Pourtant une expérience menée sur les rats par l’INRA de Toulouse, indique que les effets du pol- len frais de ciste ne peuvent être niés. L’INRA a ainsi nourri pendant trois semaines trois lots de rats - dont les intestins comportaient d’importantes lésions suite à l’instillation d’acide tri-nitobenzène sulfonique - selon trois régimes différents. Le premier lot était nourri avec une alimentation classique, les repas du second lot étaient complémentés avec du pollen frais congelé de ciste, et le troisième lot était complémenté avec du pollen séché. Seuls les rats du deuxième lot ont vu leur nombre de lésions diminuer (de 30 %). Sans être une preuve scientifique, ce résultat est tout de même parlant. Il faut bien entendu être prudent car tous les résultats obtenus sur l’animal ne sont pas extrapolables sur l’homme. On notera également que l’expérience démontre que l’amélioration intestinale n’est possible qu’avec du pollen frais. En effet, les personnes atteintes d’inflammation intestinale supportent rarement le pollen sec. Cette réaction s’explique par le fait que les anti-oxydants du pollen, bien qu’ils ne soient pas complètement détruits par le séchage, finissent par se détériorer lorsqu’ils sont conservés en présence d’air (dans un bocal par exemple). Ils finissent même par devenir toxiques et peuvent fragiliser la muqueuse.

Cette expérimentation sur l’animal indique donc qu’il est plausible que le pollen de ciste congelé à l’état frais ait un effet protecteur intéressant sur toutes les inflammations de la muqueuse du côlon en général et sur la maladie de Crohn en particulier.