• sorgho-diabete-plantes-et-sante.fr

Le sorgho : aliment spécifique des diabétiques

Riche en fer, en calcium et en phosphore, le sorgho serait un aliment idéal pour les diabétiques. On sait qu'il combat diverses pathologies gastro-intestinales et qu'il est réputé traiter la décalcification osseuse. En Afrique on préconise cette graminacée pour prévenir les calculs biliaires. Alors qu’en Chine on l’utilise pour arrêter les diarrhées cholériformes. Mais pour le diabète ? C'est un aliment nourissant et faible en glucides.


Le Sorghum (de l’italien Surgo qui signifie « je pousse »), de la famille des poacées, pousse dans les régions tropicales et méditerranéennes.
Outre le sorgho fourrager et le sorgho grain alimentaire, on peut citer le sorgho papetier, le sorgho à balais et le sorgho d’Alep, une mauvaise herbe. Le sorgho fourrager (sorghum vulgare) est vivace. Il est coupé sur pied et sert à nourrir le bétail. En revanche, le sorgho grain utilisé dans l’alimentation humaine est annuel. On le différencie du sorgho fourrager par sa plus petite taille et sa panicule plus compacte.
La récolte se fait lorsque le grain est encore humide.

La céréale des Africains

Appelé communément gros mil en Afrique, mil du fou au Burkina Faso, droo en Tunisie et millet en Inde, le sorg­ho grain existe depuis des millénaires. Il est apparu 3 000 ans avant le riz. En Inde, on le cultive depuis 900 ans avant Jésus-Christ. En Italie, la culture du sorg­ho date de Pline l’Ancien, naturaliste romain connu pour son encyclopédie « Histoire naturelle ».

Cette grande graminacée alimentaire et fourragère a disparu d’Europe vers le XVe siècle, mais elle demeure un aliment de base en Afrique et en Asie car elle résiste fort bien à la chaleur et à la sécheresse.

Vertus alimentaires pour les diabétiques

C'est une plante qui apporte à la fois la satiété et une plus faible dose en glucides que la plus grande partie des céreales. Les grains de sorgho ont une teneur en glucides d’environ 65 %. Ils sont plus riches en protéines que les grains de maïs – avec un taux de près de 10 % – mais ils contiennent moins de matières grasses que leurs cousins d’Amérique.
Le gros mil est riche en fer et en calcium, mais c’est sa teneur en phosphore qui en fait un aliment dynamisant et utile pour la constitution des cellules nerveuses et sanguines ainsi qu'essentiel pour la calcification des os.

Les grains de sorgho, de millet et de mil sont riches en acides aminés soufrés et ont une bonne teneur en lécithine et en choline. Ils ont la réputation de prévenir diverses pathologies gastro-intestinales. On a ainsi observé que le nombre d’ulcères duodénaux chez les consommateurs réguliers de sorgho est pratiquement nul. En Afrique, on préconise cette graminacée pour prévenir la formation de calculs biliaires, les ulcères gastriques, les colites… Parallèlement, la diététique énergétique chinoise enseigne que le sorgho tonifie l’estomac et arrête les diarrhées cholériformes (qui ont l’apparence du choléra).

Le sorgho peut être utilisé comme aliment spécifique des diabétiques car des études sur l'index glycémique (IG) des céréales ont montré que le fonio, le sorgho et le mil avaient des index glycémiques beaucoup plus bas que le riz.

Mode de consommation du sorgho

En Inde et en Afrique, le sorgho est préparé comme du riz. On en fait également de la bouillie. Transformé en farine, on l’utilise pour fabriquer des biscuits et confectionner des galettes de pain. On le consomme également sous forme de flocons.

Le mil est la céréale panifiable de l’Afrique où il est mis à contribution pour fabriquer de la bière. Si on presse la tige de sorgho, on en extrait un jus qui, bouilli, donnera un délicieux sirop couleur or.
Pour la petite histoire, sachez qu’en France, on fabrique des balais à partir du sorgho, que les Allemands utilisent cette plante d’origine tropicale comme fourrage vert pour le bétail et qu’en Chine, le sorgho sert à fabriquer du papier… 

Indications thérapeutiques

  • la décalcification osseuse
  • le diabète
  • les calculs biliaires
  • les ulcères gastriques et duodénaux
  • la dyspepsie des enfants
  • la colite
  • la diarrhée cholériforme 

Pudding de sorgho au gingembre  

Recette tunisienne pour 6 personnes :

  • 250 g de sorgho moulu ou « droo »
  • 1 l de lait
  • 6 cuillères à café de miel.
  1. Mélanger le tout à froid.
  2. Mettre sur feu doux et remuer lentement jusqu’à ébullition.
  3. Verser dans des bols et parsemez de gingembre moulu.
  4. Décorez de fruits secs : pignons de pin, amandes, noix, pistaches, raisins secs.
  5. Servez au petit-déjeuner ou dégustez comme dessert.

 

 À lire aussi 

La stévia : du sucre en feuilles mais pas seulement

Stévia, agave, sève de kitul… des sucres doux pour la santé

Le xylitol, ce sucre bon pour vos dents et pour votre ligne