• fenouil

Fenouil : l’allié minceur des salades estivales

L'été arrive, et la préoccupation de retrouver une belle silhouette aussi. L'alimentation joue, bien évidemment, un rôle primordial dans le contrôle du poids. Justement ! Il y a un légume qui peut nous donner un sérieux coup de pouce. Drainant, détoxifiant, rassasiant : c'est le fenouil.


Dès que les beaux jours montrent le bout de leur nez, tout le monde ne pense qu’à maigrir. Les journaux féminins et masculins ne parlent que de ça. Au point de nous fatiguer considérablement.

Sans céder au dogme de la minceur à tout prix, on a parfois envie de se sentir un peu plus léger, ne serait-ce que pour soulager son dos, qui peut aussi souffrir de quelques kilos en trop.

Parmi les recommandations pour contrôler son poids, l’alimentation joue bien évidemment un rôle central, cela va sans dire. Ce qu’on sait moins, c’est qu’un convive fréquent de nos salades estivales peut faciliter cette perte de poids : le fenouil.

Un légume plus sain que les autres

Le mot fenouil est apparu en français au XIIIe siècle. Il vient du latin Foeniculum, qui signifie « petit foin ». Comme il ressemble à l’anis et à l’aneth, ses cousines, on les confond souvent. Mais tandis que les autres servent d’herbes aromatiques, lui est le seul à être mangé comme légume.

Cultivé dès la Préhistoire sur les bords orientaux de la Méditerranée, particulièrement en Asie Mineure, le fenouil se retrouve aussi bien chez les Égyptiens que chez les Grecs et les Romains, qui le prisaient comme antidote et remède contre les piqûres de scorpions, les morsures des serpents et celles des chiens.

Les prêtres phrygiens de Dionysos se paraient du légume durant les cérémonies rituelles, car, selon la mythologie grecque, les dieux ont donné la connaissance aux humains sous la forme d’un charbon ardent placé dans une tige de fenouil. Les anciens Anglo-Saxons le plaçaient parmi les neuf herbes sacrées qui pouvaient combattre les causes des maladies.

Cependant, le fenouil que nous connaissons n’est pas la plante originelle. Il résulte d’un long processus de sélection entrepris en Italie, peut-être en Sicile, où il est très présent dans la cuisine traditionnelle. Ces dernières années, il a même été adapté à la culture dans le nord de l’Europe.

L’Italie demeure le pays où l’on en consomme, produit et exporte le plus. Cela tombe bien, parce que ce pays est l’un de ceux en Europe où l’agriculture industrielle a le moins de prise. Donc il y a des chances pour que le fenouil que vous mangez soit un peu plus sain que les autres légumes de votre marché ou de votre supermarché – si toutefois il n’a pas été ionisé durant un voyage en bateau.

Pour ceux que les goûts anisés rebutent et qui auraient donc du mal avec le fenouil, voici une recette de salade très simple à réaliser, au succès garanti : râpez finement votre fenouil cru puis ajoutez-y un bon filet d’huile d’olive (voire deux) et du jus de citron. Goûtez puis ajustez l’assaisonnement si besoin. Vous pouvez remplacer le citron par du vinaigre balsamique si vous le souhaitez. Vous profiterez ainsi

des vertus du fenouil sans « subir » ce goût anisé qui ne fait pas toujours l’unanimité !

Efficace quand associé à un régime équilibré

Si le fenouil était une plante associée à la magie blanche, ce n’est pas pour autant qu’en manger matin, midi et soir vous fera maigrir d’un coup. Mais il peut vous aider à vous sentir mieux, à revenir à votre poids de forme.

Déjà, c’est un aliment énergétique. Vous n’avez donc pas à vous inquiéter d’une éventuelle baisse de forme à cause de votre régime. Surtout, il donne rapidement une sensation de satiété, ce qui est la principale angoisse de tous ceux qui se lancent dans un régime.

Il favorise la digestion, notamment des aliments gras, et globalement, il favorise l’élimination, car il contient des fibres qui aident au bon fonctionnement intestinal, mais aussi de l’anéthol, une substance aux propriétés digestives, qui évite les lourdeurs après les repas.

Par son index glycémique faible, il est recommandé aux diabétiques, et son petit goût anisé diminue l’envie de sucre. Essayez ! Depuis que je mange du fenouil, j’ai réussi à diminuer mon envie insatiable de chocolat.

Il est également bon pour éliminer les toxines, par son côté diurétique, mais dans ce cas, il vous faudra faire des infusions de racine, car elle seule possède cette propriété. Vous la retrouvez notamment dans le sirop des cinq racines que vous pouvez découvrir dans notre hors série sur les remèdes d'autrefois.

Le fenouil lutte ainsi contre la rétention d’eau qui n’est pas étrangère à nos bourrelets, qui ont tendance à gonfler l’été, avec la chaleur. Surtout, il empêche la formation de la cellulite !

La plupart des diététiciens sont d’accord : le fenouil est l’atout minceur qui vous permettra de vous parer pour l’été et la plage. En plus, ses vertus nutritives sont indéniables : riche en potassium et en calcium, il est recommandé contre l’ostéoporose.

Vous pouvez le manger aussi bien cru que cuit. Parfait pour les salades croquantes, il peut aussi être émincé ou râpé. Une dizaine de minutes à la vapeur révèle toutes ses saveurs. Il peut aussi se boire en jus.

Toutefois, il vaut mieux l’associer à un régime équilibré. Cela ne sert à rien de manger du fenouil pour prendre une double ration de pied de porc… Un bon régime doit être équilibré et s’accompagner d’un exercice physique régulier. Gardez toujours cela en tête.

De la sphère digestive au syndrome prémenstruel

Nous avons l’habitude, quand nous faisons un régime, de nous priver. L’estomac n’apprécie pas ni le reste de l’appareil digestif, qui a été habitué à être traité autrement. Heureusement, le fenouil est excellent pour la plupart de ces petits maux qui causent les grands inconforts.

Ainsi, il apaise le hoquet, les coliques, les ballonnements, les gaz, la nausée et les vomissements, l’haleine fétide, l’indigestion, les brûlures d’estomac et la diarrhée. Son efficacité sur le syndrome du côlon irritable est appréciable, et il décongestionne le foie.

Le fenouil tient aussi lieu d’anti-inflammatoire pour l’arthrite et la goutte. Son action diurétique, qui passe par une stimulation du système rénal, est favorable en cas de cystite et d’infection urinaire. Il a également la réputation d’aider à la dissolution des calculs rénaux.

En plus, il est d’autant plus apprécié par les femmes qu’il régule le cycle menstruel. De même, il est régulièrement conseillé pour remédier à l’aménorrhée, l’endométriose, la baisse de la libido et le syndrome prémenstruel. Il permet de parer aux désagréments de la ménopause et stimule la lactation. Il faut toutefois l’éviter durant la grossesse.

L’huile essentielle de fenouil, des bienfaits pas pour tous

Peu connue, l’huile essentielle de fenouil possède une foule de propriétés. Puissamment antispasmodique, elle est tonique et anxiolytique. On y retrouve aussi d’autres spécificités du fenouil comme légume : elle est efficace contre l’aménorrhée, les symptômes de préménopause et de ménopause ; digestive, elle améliore également les problèmes liés à l’aérophagie, aux spasmes intestinaux ou aux nausées.

En outre, elle se révèle efficace contre les spasmes neuromusculaires, les lumbagos et les rhumatismes.

Toutefois, comme chaque fois qu’il s’agit d’huile essentielle, je vous recommande de prendre conseil auprès d’un aromathérapeute. En effet, celle-ci, du fait de la présence importante d’anethole, n’est pas bonne pour tout le monde, et fortement déconseillée aux femmes enceintes ou en cas d’antécédents de cancers hormono-dépendants.

N’oubliez pas de vous faire plaisir

Le fenouil possède une foule de vertus et autant d’avantages si vous souhaitez mincir. Autrefois, je le mangeais sans entrain. Mais maintenant que j’ai trouvé des moyens de l’assaisonner à ma façon, je m’en prépare deux salades par semaine ! D’autre part, cela ne sert à rien d’en manger trop : vous risqueriez de vous en dégoûter.

Le fenouil comme légume n’étant pas diurétique par principe, vous pouvez agrémenter votre régime d’une décoction qui vous permettra d’évacuer vos fluides superflus.

Pour ce faire, plongez 25 g de racine par litre d’eau et faites bouillir 5 minutes puis infuser 10 minutes. Un bol avant chaque repas vous tiendra lieu de diurétique.

En espérant que le fenouil vous aidera à vous débarrasser de ces appréhensions qui nous tiennent quand il s’agit d’aller bronzer !