• Les sucres naturels

Les sucres qui sont bons pour la santé

Le sucre n’est pas l’ennemi absolu en soi. Notre organisme a besoin de sucre, mais pas sous n’importe quelle forme. Pour vous aider à faire le bon choix, nous avons passé en revue les sucres bons pour la santé.
 

  • Le miel

Le miel est un aliment naturel riche en sucres simples directement assimilables, doué d'un pouvoir sucrant plus important que le saccharose (sucre de table), tout en ayant un apport calorique moindre. Il a une action dynamogénique et stimulante du cœur recherchée par les sportifs et les personnes fatiguées. Il favorise l'assimilation du calcium et la rétention du magnésium par l’organisme, deux minéraux essentiels au bon fonctionnement de notre « usine » biologique. Chez les enfants, le miel permet une meilleure et plus rapide calcification osseuse et dentaire. Grâce à ses nombreux enzymes, il facilite l'assimilation des autres aliments, améliorant ainsi la digestion et le transit intestinal.
 

  • Le sucre de canne intégral

L'appellation « sucre roux » ne suffit pas. Le plus souvent, il s’agit de sucre blanc coloré. Et c'est se donner bonne conscience que de le consommer à la place du sucre blanc. Seul le sucre de canne complet ou intégral, dépourvu de sa mélasse et obtenu en déshydratant du jus de canne à sucre, est bénéfique pour la santé. Issu de l'agriculture biologique, il ne subit aucune transformation ni raffinage et conserve tous les sels minéraux, vitamines et acides aminés de la canne à sucre.
 

  • Le fructose

Issu des fruits ou du miel, le fructose a un pouvoir sucrant de 1,2 à 1,8 fois plus élevé que le sucrose ou saccharose (sucre de table). Sa valeur calorique est identique à celle des autres sucres (4 kcal/g). En revanche, son indice glycémique (rapidité avec laquelle le glucose apparaît dans le sang dans les heures suivant la consommation d'un aliment donné) est plus faible que celui du saccharose. Grâce à quoi, le fructose est un sucre simple qui se comporte comme un sucre lent. D’où son importance pour les sportifs et les personnes cherchant à perdre du poids. De plus, son métabolisme ne requiert pas d'insuline. Il peut être préconisé, dans certaines conditions et sous contrôle médical, dans les régimes pour diabétiques.
 

 

  • Le sirop d’érable

Ce sirop est un édulcorant naturel à l’arôme fin et à la saveur douce. Riche en fer, phosphore, potassium et magnésium, il peut corriger efficacement les déficiences minérales et s’affiche comme un des meilleurs produits pour les personnes qui désirent s'affranchir du sucre et des édulcorants raffinés… cependant, sa capacité à bien sucrer implique de ne l'utiliser qu'en faible quantité.
 

  • Le malt d’orge

Le sirop de malt est obtenu par fermentation de grains d'orge et réduction du liquide qui en résulte. Sa consistance épaisse et sirupeuse lui permet d'être utilisé comme du miel, tout en ayant un goût plus doux et moins sucré. Il est recommandé dans les bouillies de nourrissons car il provoque une pré-digestion des amidons de céréales.
 

 

  • La caroube

C’est le fruit du caroubier, arbre originaire de Syrie. Très sucrée, la caroube est l’édulcorant naturel le plus riche en fibres et en calcium. Elle renferme aussi des tanins. On en trouve dans tous les magasins d'alimentation naturelle.
 

 

  • Le kitul du Sri Lanka

Dotée d’une saveur originale et raffinée, la sève de kitul est riche en vitamine B1, B12, C, fer, calcium. Au Sri Lanka, cet édulcorant naturel issu de la tige des fleurs de Caryota urens est traditionnellement utilisé pour préparer desserts et confiseries.
 

 

  • La stévia

La stévia a été découverte en 1915 au Paraguay. Son pouvoir sucrant est deux cent cinquante fois supérieur à celui du saccharose. De plus la stévia est non calorique, non métabolisable, non fermentable et n'entraîne aucun effet glycémiant.