Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Suivre ses intuitions

Suivre ses intuitions

On la dit typiquement féminine ou on l’imagine à la frontière du paranormal, réservée à des êtres hypersensibles. Pourtant, l’intuition n’est pas un don inné. Cette capacité à écouter sa petite voix intérieure est une forme d’intelligence sensorielle accessible à tous, pourvu qu’on la cultive. Un vrai trésor pour mener une vie plus épanouie !

Sans trop savoir pourquoi, nous sentons parfois de bonnes ou de mauvaises ondes. Une personne ou un événement nous inspire confiance ou méfiance. Cette impression relève pour nous de l’évidence et elle est généralement de bon conseil ! À l’aube des années 1930, Edward Bach a d’ailleurs utilisé son instinct pour créer les élixirs floraux en s’appuyant sur une simple analogie entre le comportement d’une plante sauvage et celui de ses patients. Si l’on en croit les neurosciences, l’intuition proviendrait d’informations captées par le cerveau, mais qui, au lieu d’emprunter le circuit neuronal de la pensée analytique, emprunteraient une voie cérébrale court-circuitant tout raisonnement. Cela nous permet, à partir d’une banque de données sensorielles, d’élaborer immédiatement des analogies sur une situation sans passer par la case « conscience ».

Cependant, notre peur de l’irrationnel et mille sollicitations quotidiennes nous empêchent d’être attentifs à ces signaux. Nous vivons comme la fleur d’impatience, qui pousse en groupe, avec hâte, et qui disperse ses graines en tous sens. Toujours étourdis dans une foule de tâches ! L’élixir de cette plante nous amène à prendre le temps de sentir et d’observer notre environnement et ce qui se passe en nous. C’est en travaillant cette attention plus subtile aux perceptions qui nous traversent ici et maintenant que s’aiguise notre capacité à écouter ce que notre petit doigt nous dit. D’ailleurs, la méditation en pleine conscience est un outil précieux. Cette pratique apprend à faire cesser le bavardage mental, chose qu’encourage aussi l’élixir de carotte sauvage. Le mouvement de ce végétal ressemble à une respiration. Jeune, celui-ci est renfermé sur lui-même, comme on est parfois « rabougri » par des agitations émotionnelles. Puis il « inspire », se déployant en une surface plane pour mieux capter les informations venues de l’extérieur. Il se replie ensuite pour retenir ses fleurs transformées en graines. Cet élixir nous invite ainsi à faire fructifier nos perceptions tout en nous recentrant sur notre corps, dont les messages (cœur qui palpite, souffle irrégulier, bouffées de chaleur…) sont de véritables guides pour nous connecter à notre intuition.

Gare aux fausses pistes !

Notre intuition ne nous trompe jamais. Mais attention à ne pas la...

confondre avec nos désirs ou nos angoisses ! Ainsi, confronté à la maladie d’un proche, on peut avoir l’« intuition » que ses jours sont comptés alors que cette impression exprime plutôt la crainte d’en être séparé. Apprenons donc à discerner émotion et perception. L’élixir de fuchsia, indiqué pour comprendre nos émotions enfouies, permet de mettre au jour la colère ou le chagrin enkystés dans notre mémoire, et ainsi de mieux voir ce qui se joue dans le présent. Un élixir qui libère des émotions que les autres projettent sur soi se révèle également intéressant.

Se laisser guider

Quand on est du genre « éponge », on conseille volontiers un ami (« fais-le, je le sens bien ») sans se rendre compte que ce prétendu pressentiment est influencé par le désir de cette personne. Avec son ombelle de fleurs serrées les unes contre les autres, l’achillée rose symbolise ce besoin d’être à l’abri de l’influence des autres. Son élixir modère cette hypersensibilité. Le mode intuitif nécessite une empathie vraie, fondée sur une perception juste de l’autre. Surnommée casse-lunettes, l’euphraise fournit un élixir anti-superficialité qui aiguise la vision intérieure, à l’image de sa fleur, dont les veinures mauves sur les corolles blanches proviennent du coeur. Avec ses touches jaunes sur la lèvre inférieure, cette fleur attire l’œil et semble rechercher le contact. Or, en plus d’être en mesure de mieux aider l’autre, entrer en connexion avec autrui sans jugement invite à se décentrer de soi, de ses propres rêves et angoisses qui perturbent le flair.

Diverses études menées en psychologie soulignent l’importance de nourrir des émotions positives pour accroître ses facultés intuitives. Mais avoir des intuitions ne suffit pas : il faut aussi leur faire confiance le moment venu ! Surmenage, peurs… ces résistances nous poussent à ignorer les conseils de notre for intérieur. Quand on se met à douter, l’élixir de plumbago peut rétablir la confiance en soi et autoriser à se « jeter dans l’inconnu ». Il invite en effet à suivre cette petite lumière intérieure que la fleur, d’un bleu ciel très lumineux, porte aussi en elle en arborant un centre irisé de blanc. Bien sûr, il faut se sentir en sécurité. On n’est pas toujours prêt à accueillir le message susurré par notre intuition ! L’élixir de pommier sauvage est souvent utilisé contre la peur d’être contaminé ou souillé par des agents physiques (microbes, particules polluantes, salissures…). Mais il concerne autant la crainte de ne pas se sentir assez pur sur le plan psychologique. En prendre quelques gouttes chasse la sensation de vulnérabilité. Cela permet ainsi d’oser se dévoiler pour se mettre en phase avec son instinct et agir de façon autonome. Nos éclairs de lucidité, qu’on appelle feeling, sont là pour nous aider à trouver les bonnes solutions ou éviter les dangers et les rencontres toxiques. Telles des bonnes fées qui vivent en nous !

L’angélique comme un guide

Son nom latin est éloquent : Angelica archangelica, c’est la fleur « ange et archange » ! « L’herbe aux anges » doit son nom à sa capacité à conjurer les maléfices grâce à l’odeur musquée et envoûtante qu’elle exhale. Plus grande qu’un être humain (elle peut mesurer jusqu’à deux mètres de haut), cette ombellifère aux fleurs blanches joue les protectrices. Par analogie, son élixir donne la sensation d’être guidé dans les périodes où l’on se sent fébrile. La tige dressée de l’angélique, qui s’élance droit vers le ciel, et ses ombelles qui laissent filtrer çà et là des rais de lumière nous transmettent une forme de quête spirituelle, tout en restant ancrés dans la terre. Force, confiance en soi, mais aussi discernement et bienveillance… autant d’atouts pour écouter ce que nous chuchote cette petite voix de sagesse que certains appellent « ange gardien ».

Écouter son sixième sens

« Être dans l’instant présent du jeu et du je » : pour Isabelle Fontaine, auteure spécialiste de l’intuition (www.histoiredintuition.com), rien de tel que des activités ludiques pour développer cette faculté subtile. Car jouer, c’est s’inscrire dans un temps d’expérimentation fait d’échanges et de non-jugement. Avec l’artiste Alexandre del Perugia, pédagogue issu du cirque et du théâtre, elle invite à entrer en résonance avec ses sens, ses émotions et les vibrations des autres. Peu à peu, le hasard et les synchronicités prennent sens. « Chacun fait appel à son intuition suivant ses sens dominants et son vécu personnel », dit-elle. Des expériences simples aident à la mettre au jour. Après un temps de relaxation, amusez-vous à percevoir les éléments suivants :

• La « bulle personnelle » d’un partenaire : avancez l’un vers l’autre sur trois mètres jusqu’à « sentir » une résistance. Que se passe-t-il dans votre corps ?
• Une couleur : observez des papiers cartonnés aux couleurs franches. Notez ce que chaque couleur provoque en vous : vibration ou chaleur, images ou émotions associées… Passez la main au-dessus et exprimez vos sensations corporelles. Puis, yeux fermés, utilisez votre ressenti pour décrire un objet coloré « caché » par un ami.
• L’élixir floral ou l’huile essentielle qui vous convient. Concentré sur votre problématique, « piochez » votre flacon à l’aveugle. Laissez venir les images qui surgissent et observez à quoi votre choix fait écho.

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité