Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Se former aux fleurs de Bach

Se former aux fleurs de Bach

Chacun des 38 élixirs floraux du Dr Bach s’appuie sur le pouvoir énergétique d’une fleur. Selon le Dr Bach, chacune peut ainsi exercer une influence bénéfique sur nos émotions. On peut facilement s’initier à cette thérapie douce qui peut nous aider à équilibrer les émotions fondamentales pour soi et ses proches.

L’un des postulats de base voulus par le docteur Edward Bach (1886-1936), c’est la simplicité de sa thérapie, afin qu’elle serve le plus grand nombre. La formatrice et conseillère agréée fleurs de Bach (depuis 1997), Martine Viniger, précise : « Pour s’initier à cette approche, aucun prérequis n’est demandé. On peut très bien s’inscrire au premier niveau sans connaître les fleurs de Bach. De plus, c’est un système sans danger ni effets secondaires néfastes. Et le domaine émotionnel peut concerner tout le monde ! » Le stage peut se révéler très instructif pour en savoir plus sur les soucis, les hypersensibilités et les peurs qui nous perturbent (émotions passagères ou profondes, apparentes ou souterraines) : un domaine que l’on n’apprend pas à l’école et qui nous interroge toute notre vie… Et en parallèle, on apprend le langage secret des fleurs selon le Dr Bach : par exemple, selon l’intuition qu’a eue le Dr Bach, la fleur du châtaignier (Sweet Chestnut) va transformer la difficulté ressentie (l’impression d’avoir atteint les limites de son endurance) en qualité positive (retrouver un nouvel élan intérieur) ; la fleur du hêtre (Beech) va transformer la tendance à voir uniquement les défauts des autres en tolérance et en acceptation des défauts d’autrui.

 En quoi consiste le stage ?

Ce stage de deux jours fait partie de la formation agréée en fleurs de Bach, qui s’articule sur trois niveaux. On peut tout à fait s’inscrire sans vouloir poursuivre le deuxième niveau et sans vouloir devenir thérapeute. Sous forme de cours et d’expériences pratiques (entre 9h00 et 18h00), le programme est une introduction pour se forger une bonne connaissance des 38 fleurs et de leurs applications dans la vie quotidienne. On apprend les grands principes fondés sur les sept familles de fleurs et d’émotions associées : la peur, l’incertitude, le manque d’intérêt pour le présent, la solitude, l’hypersensibilité aux influences et aux idées, le découragement ou désespoir et, enfin, la préoccupation excessive du bien-être des autres. Pour Martine, découvrir cette thérapie permet plusieurs choses : « Chacun peut trouver une réponse à ses problèmes émotionnels, on développe plus d’autonomie dans sa manière de prendre sa santé et son bien-être en main, et aussi, cela permet d’être plus à l’écoute de soi. » En effet, plus vous découvrez les associations entre les fleurs et la subtilité des émotions, plus vous découvrez votre propre sensibilité. Un chemin de plus vers la connaissance de soi.


À qui s’adresse-t-il ?

 
Les personnes inscrites ont des profils très variés : des mères de famille qui souhaitent aider leurs enfants, de jeunes étudiantes qui veulent maintenir tout leur potentiel, des femmes enceintes (qui peuvent utiliser les préparations sans alcool), et bien sûr des thérapeutes qui cherchent une méthode complémentaire. Les vétérinaires sont aussi intéressés, car les fleurs marchent sur les émotions des animaux (qui sont les mêmes que les nôtres). De même, des médecins, des kinésithérapeutes ou encore des psychologues qui veulent proposer les fleurs dans leurs consultations. Pendant une maladie, les fleurs de Bach sont aussi utiles, et ce fut la raison première qui poussa le Dr Bach à développer cette thérapie. En effet, les émotions peuvent être une porte ouverte sur la maladie, car, si on laisse s’installer les mauvaises humeurs et les états négatifs, ils conduisent à des dysfonctionnements des organes et des tissus du corps. Selon les mots du Dr Bach : « La maladie est le résultat d’un conflit entre l’âme et la personnalité. » Et comme nous le montre aujourd’hui la psycho-neuro-immunologie (étude psychosomatique de différents facteurs), le stress peut affaiblir le système immunitaire. D’ailleurs, certains hôpitaux commencent à introduire les fleurs dans leurs services : c’est le cas de l’hôpital Cognacq-Jay à Paris et de ses équipes médicales, qui se sont formées auprès de Martine Viniger, pour eux et leurs patients.


Comment s’en servir ensuite ?

 On apprend notamment à identifier nos émotions dans diverses situations (déménagement, rupture sentimentale, licenciement…), et comment choisir la fleur associée à cette problématique : c’est le point le plus important à comprendre. Une fois que l’on associe le chèvrefeuille (Honeysuckle) avec la tendance à vivre dans le passé, la fleur de l’olivier (Olive) avec l’épuisement mental et physique, ou encore celle du noyer (Walnut) avec la difficulté à s’adapter aux changements, on peut commencer à préparer une dilution pour soi ou pour un proche. Non seulement on prend des notes toute la journée, mais on repart avec un dossier très complet conçu par la formatrice et l’Institut agréé par le Centre Bach (près de Londres). Ainsi, il suffit de choisir les fleurs dont on a besoin (une à sept fleurs), et de mettre deux gouttes de chaque dans une petite bouteille d’eau plate. Ce mélange servira pour la cure de trois semaines. On apprend aussi qu’on peut se servir du mélange dans l’eau du bain d’un bébé, ou dans une huile de massage pour le corps.


En pratique

 
Le premier niveau coûte 210 euros pour les 2 jours, et vous repartez avec votre bouteille et votre mélange personnalisé conçu par vous-même, ainsi qu’avec votre certificat de participation. On peut s’inscrire tout au long de l’année en choisissant en fonction de sa région : tous les formateurs agréés sont sur le site www.bachcentre.com. Après être référencés sur le registre international des conseillers agréés, ils sont les garants de cette méthode simple et naturelle voulue par le Dr Bach. Pour en savoir plus, le site de Martine Viniger vous en dit plus sur la méthode et vous donne des dates de conférences : www.lejardindiris.com. Un autre site, www.mesfleursdebach.com, explique le déroulement des formations. On y apprend notamment que deux associations en France sont habilitées par le Centre Bach à proposer ces formations : IFFACB (Institut français des formateurs agréés par le Centre Bach) et LPEFB (La petite école des fleurs de Bach). Néanmoins, il existe d’autres structures indépendantes pour se former – bien pratique si on ne trouve pas d’adresse près de chez soi –, comme la formation en ligne de Mathilde Juan : www.meditenfleurs.com.

Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité