Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Bons plans pour un grand ménage de printemps(2/4)

Le changement de saison est le moment idéal pour faire le grand ménage et bénéficier des vertus des plantes nettoyantes et des huiles essentielles purifiantes : artichaut, romarin, desmodium, piloselle ou saule blanc… Les clés d’une détox intelligente.

Artichaut, Cynara

Le système digestif et le foie

Le foie est le plus gros organe du corps. Il pèse près d’1,5 kg, soit environ 2 % du poids d’un adulte. En médecine traditionnelle chinoise, il est considéré comme le « général des armées ». Il est si important que la nature lui a donné la capacité de se régénérer. C’est l’organe de la détox par excellence et, comme le précise le naturopathe Christopher Vasey, « de sa bonne santé dépend celle des autres organes émonctoires ». C’est donc de lui qu’il faut s’occuper en premier lorsque l’on entreprend une cure de détoxication.

Le foie assure trois fonctions principales : il nettoie et détoxique le sang des polluants, il intervient dans la synthèse des protéines, des lipides et des glucides, et il stocke l’énergie. Il intervient également dans la sécrétion de la bile, stockée dans la vésicule biliaire. N’ignorez pas les signes de surcharge hépatique : fatigue au réveil ou après les repas, lourdeurs digestives, langue pâteuse recouverte d’une pellicule blanchâtre, mauvaise haleine…

Pour éliminer les colles, commencez par adopter une bonne hygiène alimentaire. Privilégiez les légumes crucifères (chou, brocoli, choufleur…), amis du foie, qui ont des vertus drainantes et détoxifiantes. Pour bien commencer la journée, boire à jeun une tasse d’eau chaude additionnée du jus d’un demi-citron (bio), d’une demi-cuillère à café de curcuma et d’une pincée de poivre est une bonne habitude à prendre dont votre foie vous remerciera. En effet, le citron stimule la production biliaire et aide le foie en facilitant la décomposition des graisses et leur évacuation, tandis que le curcuma est hépatoprotecteur. Le radis noir, à croquer, en jus ou sous forme de complément alimentaire, est un draineur hépatique. De même, les feuilles d’artichaut sont utilisées pour leur effet diurétique et hépato-protecteur. Jacques Fleurentin, dans son ouvrage Le Bon Usage des plantes qui soignent, recommande d’en infuser 6 g par demi-litre d’eau pendant 15 minutes, et de boire cette infusion en fin de repas. Enfin, le romarin, en infusion, est diurétique, cholérétique et hépato-protecteur. Pour une détox intense, en cas de traitement médicamenteux ou de « crise de foie », pensez au desmodium. Il stimule les fonctions de drainage hépatique et est efficace pour protéger le foie en cas de traitement médicamenteux. Il permet de se débarrasser rapidement des substances toxiques. En décoction, utilisez 10 g de plantes sèches pour 1/2 litre d’eau.

Détox -Tisane dépurative 

Préparation
• Romarin, sommités fleuries (15 g)
• Desmodium, parties aériennes (15 g)
• Chardon-Marie, sommités fleuries (15 g)
• Aspérule odorante, sommités fleuries (10 g)
• Pissenlit, racines (15 g)
• Artichaut, feuilles (10 g)

Posologie 1 cuillère à soupe du mélange par tasse. 3 tasses par jour avant chaque repas pendant une semaine ou en cure de 3 semaines à renouveler si intoxications plus anciennes, comme une chimiothérapie.
Déconseillé pendant la grossesse et l’allaitement, en cas de calculs biliaires. Peut agir sur la coagulation sanguine et augmenter la tension.

Ménage de printemps - Coup de balai dans les placards

La « détox » s’adresse aussi à vos placards, souvent pleins de pesticides et de perturbateurs endocriniens cachés dans les objets du quotidien. Une fois ingérés ou inhalés, les bisphénols, les phtalates et les pesticides sont des substances chimiques qui détraquent l’équilibre hormonal, entraînant à long terme des risques de cancers hormono dépendants, et nuisent à la fertilité ou à la santé du foetus. Dans la cuisine, évitez de stocker des produits gras (beurre, huile, margarine) conditionnés dans des contenants en plastique ou en aluminium. Préférez-leur le verre. Jetez vos poêles en revêtement téflon, accusé d’être cancérigène une fois usé, et investissez dans des ustensiles en inox, plus chers, mais sans risque pour la santé. Jetez vos boîtes hermétiques en plastique, et remplacez-les par des boîtes en verre. Dans la salle de bain, privilégiez toujours les produits bio.

Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité