• Faire sa teinture mère

Teinturer une plante sèche

Découvrez ici une présentation simple de l'un des modes de préparation et de conservation des plantes médicinales les plus fameux: la teinture mère.


[Mis à jour le 09/07/2018]

Christophe Bernard, naturopathe dans le sud-est de la France, fait vivre la préparation de teintures mères maison, en prodiguant des conseils à ses clients et via son blog. « Certes, il y a d’autres solvants possibles, mais dans l’ensemble, aucun n’accomplit un travail aussi efficace que l’eau et l’alcool », confirme Christophe Bernard. Ce spécialiste rappelle que la confection d’une teinture mère par macération est une méthode longue, mais très facile à réaliser.


Ingrédients :

  • 750 ml de vodka
  • 150 g de plante sèche
  • 1 bocal à fermeture hermétique.

Préparation :

  1. Couper la plante le plus finement possible. Pour certaines parties ligneuses ou plus coriaces, découper d’abord en petits tronçons, puis broyer plus finement avec un mixer, voire un moulin à café.
  2. Placer la plante au fond du bocal et verser l’alcool par-dessus.
  3. Remuer, indiquer le nom de la plante et la date, et placer dans un endroit obscur.
  4. Remuer tous les jours.
  5. Au bout de 15 jours, filtrer, presser le marc, et mettre en bouteille.

Conseils Pour certaines plantes aromatiques comme l’hysope, la durée optimale de macération se situe entre 5 et 7 jours. Il est difficile de recouvrir toute la plante avec l’alcool, or c’est indispensable pour qu’elle ne s’oxyde pas. Utiliser un galet ou un bocal plus petit à l’intérieur afin de faire pression sur la plante.


Ces conseils ne vous dispensent pas de consulter en premier lieu un médecin pour établir un diagnostic. Vous pouvez également vous faire accompagner par un thérapeute en médecine complémentaire. Pour en trouver un près de chez vous, rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com