• Éleuthérocoque : l'adaptogène venu du froid sibérien

Éleuthérocoque : l'adaptogène venu du froid sibérien

L'éleuthérocoque, plante adaptogène, est utilisé en Chine depuis plus de 4000 ans, où il était apprécié pour son action bénéfique sur l'état général de santé. On l'emploie principalement pour son action sur la mémoire, le tonus, l’appétit … Ce n’est que très récemment, au milieu du 19° siècle, que les russes ont découvert les propriétés des principes actifs contenus dans les racines de cette plante, courante dans les régions froides. 


L'éleuthérocoque a été utilisé par les militaires russes pour renorcer l'endurance des combattants ou pour les cosmonautes Russes, afin d'optimiser leur adaptation à l’espace. Il faut également noter que de l’éleuthérocoque a été distribué à la population soviétique à la suite de la catastrophe de Tchernobyl, en raison de sa possible efficacité sur les radiations et les intoxications chimiques.

Dans l’éleuthérocoque, les substances actives sont essentiellement des éleuthérosides. La racine d'eleuthérocoque est riche en : saponines, polysaccharides, vitamines, acides aminés, lignanes, coumarines 

L'éleuthérocoque est une substance adaptogène, comme le ginseng. C'est à dire qu'elle améliore la capacité de l'organisme à s'adapter aux différents stress ou agressions qu'il peut rencontrer : psychiques, climatiques, bactériens, … lui permettant de ramener à la normale des constantes physiologiques perturbées par ces conditions difficiles.

Propriétés de l'éleuthérocoque 

- Stimulation du système nerveux central

- Effet anti-stress ;

- Activité anti-inflammatoire.

- Amélioration de la circulation cérébrale.

- Diminution de la fatigue physique et/ou intellectuelle (tonique général) ;

- Augmentation de la capacité de résistance à l’effort

- Amélioration de la défense immunitaire (immunostimulant). 

- Stimulation de la fonction endocrine des glandes sexuelles et surrénales ;

- Diminution du taux de cholestérol  ;

- Stimulation de la formation des globules rouges du sang ;

- Amélioration de l'appétit ;

- Augmentation de la vitesse de réaction ;

- Amélioration de la récupération ;

- Meilleure consommation d'oxygène durant l'exercice ;

- Résistance aux changements de température

- Résistance aux radiations 

Indications : surmenage, stress, convalescence...

- Lors d'efforts physiques tels que des entrainements sportifs

- En cas de surmenage intellectuel, tel que des examens, ou de problèmes de concentration.

- Pour combattre le stress et les tensions nerveuses

- En cas d’asthénie fonctionnelle passagère

- Pour se défendre contre les agressions virales telles que la grippe

- Pour résister au froid

- Lors d’une période de convalescence

Curatif et préventif 

L’éleuthérocoque peut être utilisé en traitement curatif, mais également en prévention, à raison de 3 à 4 cures par an.

Il est fortement recommandé de prendre l’éleuthérocoque de préférence le matin ou le midi, voire en début d'après midi, afin de ne pas troubler le sommeil.

En général, les posologies indiquées sont les suivantes :

- sous forme de poudre totale sèche d'eleuthérocoque en gélules : 2 à 3g, en 2 prises (matin et midi) avec un verre d’eau.

- sous forme d’extrait sec en gélules : 600mg, en 2 prises (matin et midi) avec un verre d’eau.

- sous forme de décoction : faire bouillir 50g de racines séchées dans 1l d’eau pendant 20mns, filtrer et en boire une tasse 3 fois/jour (matin, midi et après-midi).

- sous forme de teinture mère d'eleuthérocoque : 10 à 20ml /jour, en 2 à 3 prises.

En traitement préventif, faire des cures régulières d'eleuthérocoque de 4 à 6 semaines, de préférence aux inter-saisons, périodes charnières où l’organisme a le plus de difficultés à se défendre.

Vous pouvez vous procurer de l'éleuthérocoque dans la plupart des pharmacies et boutiques bio, mais il vous faudra être vigilant sur la concentration du produit.