• Plantes médicinales : Le raifort, pas seulement fort en gout

Le raifort, pas seulement fort en goût

Précieux condiment, le raifort est, à l’exception de l’Alsace, peu utilisé en France. La force de sa racine riche en vitamines, en minéraux et en antibiotiques naturels arrive à point pour soulager bien des maux de l’hiver.

Conseils de culture

Cette vivace peut rester en place plusieurs années. On récolte ses racines à l’automne après la destruction des feuilles par les premières gelées. Celles-ci peuvent atteindre 80 centimètres ! Il est possible de récolter les racines latérales au cours de l’été.

Où ?

Une terre profondément ameublie, riche et bien drainée
sera idéale. Le raifort se plaît en plein soleil mais accepte la mi-ombre. Il n’aime pas la terre sèche où il végète et des arrosages réguliers lui sont nécessaires. Un excès d’engrais azoté favorisera le développement de ses feuilles au détriment des racines qui apprécient plutôt les engrais potassiques. Quelques pelletées de cendre à l’automne ou au début du printemps suffiront souvent à son bonheur.

Quand ?

Semez au printemps ou plantez des boutures de racines
. Dans ce dernier cas, plantez un tronçon de racine, muni d’un bourgeon en espaçant de 30 cm.

Comment ?

Choisissez bien son emplacement. S’il se plaît dans votre terre, une fois installé, il est quasi indestructible. Lors de l’arrachage, ses racines latérales cassent souvent en terre et refont autant de nouvelles plantes, ce qui peut être gênant. Au besoin, vous le limiterez en le plantant, comme pour la menthe, dans un grand récipient enterré, ou bien en l’entourant de dalles enfoncées verticalement dans le sol car ses racines prospectent aussi les lieux horizontalement…

A savoir

Des petits trous…
Plutôt résistantes aux maladies
, ses jeunes feuilles sont convoitées par des insectes. Les altises du raifort (Phyllotreta armoraciae) font une multitude de petits trous ronds sur les feuilles. Même si les dommages sont surtout esthétiques, vous pouvez les éviter en installant des panneaux jaunes enduits de glu.


Antiseptique, stimulant et expectorant

  • Dans les pays de l’Est, la racine de raifort est traditionnellement utilisée lors d’affections respiratoires. Ses qualités antiseptiques aident à combattre le rhume, la grippe, et son pouvoir expectorant est efficace contre la toux.
  • En cataplasme de pulpe froide, il a longtemps été utilisé contre les rhumatismes et contre les courbatures. Son effet révulsif aide à soulager l’inflammation.
  • Très riche en Vitamine C, la racine de raifort contient aussi les vitamines B1, B2 et B6, bon nombre de sels minéraux (magnésium, calcium, phosphore, fer…) et des substances antibiotiques (phytoncides et hétéroside sulfuré). Il stimule l’appétit et la digestion mais n’est pas toléré par les estomacs délicats.
  • À noter : le raifort est déconseillé en cas de problèmes gastro-intestinaux ainsi qu’aux femmes enceintes.


Le tour de main de l’herboriste

Il est préférable d’utiliser la racine fraîche qui est plus active. Très stimulant, on évitera d’avoir recours au raifort en grande quantité après 16 heures, pour éviter les problèmes d’endormissement

Infusion contre les maux de gorge
Faire infuser
10 g de racine et un bâton de cannelle dans 500 ml d’eau pendant 20 minutes. Sucrez avec une c. à soupe de miel. Gargarisez-vous avec l’infusion refroidie, ou buvez à petites gorgées au cours de la journée.

Et contre la bronchite
Jetez 15 g de racine fraîche dans un demi-litre d’eau bouillante. Puis, hors du feu, laissez macérer toute la nuit. Boire en deux fois au cours de la journée, hors des repas. Également intéressant en cas de fatigue.

Un sirop contre la toux
Coupez un morceau en rondelles fines, saupoudrez de sucre brut de canne et laissez macérer une nuit.
Récupérez le sirop obtenu et prendre une cuillerée à café 4 à 5 fois par jour.

Les feuilles contre les piqûres d’insectes (moustique, abeille…)
Froissez une feuille pour en faire sortir le suc. Passez sur la zone douloureuse.

 

 

Plantes et Santé vous aide à découvrir le trésor caché dans votre jardin, qui rend la vie belle et joyeuse.