• Aromathérapie : Rescue, le remède d'urgence du Dr Bach

Rescue, le remède d’urgence du Dr Bach

Presque inconnu en France il y a encore quelques années, Rescue est aujourd'hui présent un peu partout. Ce fameux remède d'urgence, apaisant en cas de choc, a été créé en Angleterre par le Dr  Bach dans les années trente. Il fête aujourd'hui ses 80 ans : c'est l'occasion de revenir sur son histoire, sa composition et la manière de l'utiliser. Nous vous proposons également une interview vidéo du directeur du Centre Bach effectuée sur place en Angleterre.  


Rescue Remedy, « remède de sauvetage », est de toute évidence l’invention qui a apporté au Dr Edward Bach et à ses élixirs floraux une renommée internationale.

L’histoire commence en 1930 quand le Dr Bach invente une nouvelle thérapie basée sur l’état émotif du patient et non plus sur ses symptômes physiques. Bien qu’ayant suivi des études de médecine classique, les quelques années passées à l’Hôpital royal homéopathique de Londres l’ont fortement influencé. Il se sent très proche de la méthode inventée par Hahnemann à la fin du XVIIIe siècle qui s’intéresse davantage au malade qu’à la maladie.

L'origine du Rescue


Afin d’harmoniser les états émotionnels négatifs de ses patients qui seraient à l’origine des pathologies, le Dr Bach utilise le pouvoir des fleurs. Il a en effet acquis la conviction que les gouttes de rosée chauffées au soleil sur les pétales renferment les propriétés curatives de la plante. Suivant son intuition et s’appuyant en partie sur la théorie des signatures, il identifie 38 fleurs correspondant chacune à un état émotionnel. Parmi elles, il en sélectionne cinq pour le Rescue, créé en 1933, afin d’aider une personne ayant subi un traumatisme.

Rock Rose, ou hélianthème à feuilles rondes, permet de faire face aux sentiments d’angoisse et de panique lorsque les nerfs lâchent 

Impatiens, ou impatience, s’applique aux états de tension et d’irritabilité qui entraînent des réactions excessives 

Cherry Plum, ou prunier myrobolan, lutte contre la perte du contrôle de soi

Star of Bethlehem, ou ornithogale en ombelle, permet d’accuser le contrecoup d’un choc physique ou émotionnel 

Clematis, ou clématite, aide à ne pas fuir le présent par le rêve ou un état d’hébétude.

Après la mort du Dr Bach en 1936, le laboratoire pharmaceutique Nelson – avec lequel travaillait le Dr Bach – devient le propriétaire exclusif de ses élixirs floraux et développe toute une gamme à base de Rescue. Il existe aujourd’hui en spray, en crème, en perles, en pastilles, en chewing-gum, et l’on trouve un Rescue spécifiquement adapté aux problèmes de sommeil, aux enfants, et même aux animaux de compagnie !

Quand et comment utiliser Rescue ?

  • Dans les états de confusion mentale dus à un traumatisme physique ou émotionnel (accident, conflit, mauvaise nouvelle…), le Rescue apaise et aide à affronter plus sereinement la situation.
  • Il peut également être utile dans des cas moins dramatiques mais sources de stress comme le passage d’un examen, une réunion de famille, ou un entretien d’embauche.
  • La posologie est de 4 gouttes, à prendre soit directement sur la langue, soit mélangées à un verre d’eau à boire lentement. Il est possible de renouveler l’opération, d’abord toutes les cinq minutes au début de la crise, puis tous les quarts d’heure, et enfin toutes les heures, jusqu’à six fois par jour.

Élixirs floraux : une recette minutieuse de fabrication

Pour conserver l’énergie vibratoire des fleurs, le Dr Bach a élaboré une technique très précise de fabrication de ses élixirs. Les fleurs doivent être cueillies à l’aube sans être touchées. Elles sont ensuite placées dans un bol en verre rempli d’eau de source et posé sur le sol en plein soleil afin que les quatre éléments (eau, terre, feu, air) soient simultanément présents. Après trois heures d’exposition, le mélange est filtré puis dilué dans du brandy afin de stabiliser et conserver la préparation.