Plantes et Santé Le magazine de la santé par les plantes

Les vaginites : en finir une fois pour toutes

En cas de vaginite atrophique, prendre alors un complément composé d’alchémille, d’achillée, d’avoine, d’alfalfa et de sauge.

La plupart des femmes auront au moins une infection vaginale dans leur vie et 15 % d’entre elles subiront une partie de leur vie des vaginites récidivantes. Là où les ovules prescrits par la médecine allopathique échouent, la médecine naturelle offre un traitement définitif.

[Mis à jour le 11/07/2022] La vaginite est à l’heure actuelle le motif le plus fréquent de consultations gynécologiques. Les symptômes sont facilement identifiables (douleurs vaginales, démangeaisons, sensation d’irritation ou de brûlure durant la miction ou les rapports sexuels). Outre la gêne qu’il occasionne, ce type de problème est grave car si la vaginite n’est pas traitée, elle peut se transformer en salpingite aiguë et entraîner une infertilité, des grossesses extra-utérine ou des accouchements prématurés. Pourtant, la médecine allopathique est aujourd’hui incapable de résoudre définitivement le problème de certaines patientes. Tour d'horizon des trois types de vaginite et de leurs traitements naturels.

Les vaginites infectieuses

Ce sont les plus fréquentes. Elles représentent 90 % des cas et sont provoquées par des bactéries, des virus, des parasites ou des levures. La plupart du temps, il s’agit d’une prolifération de bactéries (Gardnerella vaginalis ou Chlamydia) ou de champignons (Candida albicans). Elle est très rarement en rapport avec une infection sexuelle (ce qui ne représente que 5 % des cas).

Le remède : la flore vaginale est composée en majeure partie de lactobacilles. Ces bactéries transforment le lactose en acide lactique pour acidifier l’environnement et empêcher ainsi la croissance de certaines bactéries nocives. Lorsque cette flore est insuffisante ou détruite, la vaginite s’installe avec son cortège de désagréments. Le remède est donc simple : il faut alors recoloniser la flore vaginale par les lactobacilles.

Intima Donna Care Pack, le traitement naturel des vaginites infectieuses consistera en : 

  • La recolonisation de la flore vaginale par une apport massif de 4 types de bactéries différentes choisies pour leurs actions synergiques jusqu'à rétablissement de l'équilibre de la flore vaginale
  • la lutte antimycotique par l’association d’huiles essentielles dont l’application périvaginale en usage externe participe par ailleurs à lalubrification en cas de sécheresse vaginale rencontrée aussi lors de vaginites atrophiques ou d'irritation
  • et la prévention des récidives par le renforcement et la restauration de l'immunité grâce à l’action d’extraits de plusieurs plantes 

Les vaginites atrophiques

Elles sont dues à une baisse du taux d’œstrogènes et surviennent après la ménopause ou lors d’une opération des ovaires ou  causées  par  des produits  chimiques et  des réactions allergiques   aux   spermicides,   détergents,   savons   parfumés, adoucisseurs de tissus, latex des préservatifs ou tampons.
Ce type de vaginite nécessite un traitement ayant une double triple action de rééquilibrage hormonal, de renforcement des défenses immunitaires et d’amélioration des muqueuses.

Le remède :

Intima Donna
Comfort Pack, le traitement naturel de la vaginite atrophique nécessite
une triple action :

  • de rééquilibrage hormonal par l’association d’extraits secs de plantes actives sur les conséquences de la ménopause
  • d’amélioration des muqueuses par l’association d’huiles essentielles dont l’application périvaginale en usage externe participe par ailleurs à la lubrification
  • et la prévention des récidives par le renforcement et restauration de l'immunité grâce à l’action d’extraits de plusieurs plantes. 

Les vaginites d’irritation

Outre la conséquence qu'elle peut être de la sécheresse de la muqueuse
vaginale, cette forme est également souvent causée par l'usage de produits
chimiques (spermicides, stérilet, douches vaginales, détergents, savons
parfumés, les adoucisseurs de tissu) ou une réaction allergique (latex des
préservatifs, utilisation prolongée d'un tampon).
Les douches vaginales sont contre-indiquées en cas de vaginite d'irritation
et seront évitées à long terme !!
Par le programme Intima Donna Sweet Pack, le traitement naturel de la
vaginite d’irritation consistera

  • au soulagement local de l’irritation par l’association d’huiles essentielles dont l’application périvaginale en usage externe participe par ailleurs à la lubrification en cas de sécheresse vaginale
  • et la prévention des récidives par le renforcement et la restauration de l'immunité grâce à l’action d’extraits de plusieurs plantes 

    Par ailleurs, les femmes qui souffrent d’une vaginite récidivante doivent éviter autant que possible :
     
  • une alimentation riche en sucre,
  • les antibiotiques et les traitements aux œstrogènes,
  • les douches vaginales,
  • le stérilet ou le frottement du latex,
  • les sous-vêtements en tissu synthétique ou les pantalons trop serrés.

     

Carnet d'adresses :

Intima Donna Care Pack, Intima Donna Comfort Pack, Intima Donna
Sweet Pack
Laboratoire S&P
8 rue Taille Colin,
B-5030 Lonzée (Belgique).
Tél. : 09 70 40 79 98 (non surtaxé)
Site : www.labosp.com

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Vous appréciez nos articles, allez plus loin en vous abonnant au magazine en cliquant ici
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité