Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Quel basilic pour bien dormir ?

Basilic

Il est mis à l’honneur l’été dans les assiettes pour son parfum caractéristique. Mais le basilic grand vert, appelé aussi français ou pistou dans le Midi, n’est en revanche pas celui que l’on utilise le plus en huile essentielle. En aromathérapie, j’ai une préférence pour le basilic tropical ou exotique (Ocimum basilicum var. basilicum), plante traditionnellement utilisée par la médecine ayurvédique. Je choisis cette huile essentielle, car elle dénoue les tensions nerveuses de façon étonnante, ce que l’on pourra mettre à profit en cas de troubles du sommeil. Quant au basilic sacré, les Indiens lui accordent une place privilégiée. Nous verrons comment nous l’utilisons ici.

Le basilic tropical : du calme !

L’HE de cet aromate est constituée à 85 % minimum de méthylchavicol, un éther (ou estragole) aux propriétés antispasmodiques et sédatives. On y aura recours quand, selon l’expression populaire, on se sent « tendu comme un arc ». Ce composant majoritaire active le système parasympathique d’une façon comparable au cannabis, ce qui aura pour conséquence de détendre tous les muscles et notamment les muscles digestifs. On comprend ainsi son intérêt pour l’ensemble des troubles de la sphère digestive (ballonnements, flatulences, etc.). Le méthylchavicol étant toxique pour le foie à forte dose, l’HE est à réserver aux adultes ou aux enfants de plus de 12 ans ; elle est contre-indiquée en cas de cancer ou d’antécédent, ainsi que de maladie dégénérative. On évitera aussi de la prendre par voie orale.

Bien l’utiliser
• Calmer des douleurs abdominales : diluer l’HE de basilic tropical à 10 % dans de l’huile végétale, mettre quelques gouttes sur le ventre et masser dans le sens des aiguilles d’une montre. Ou en interne, avaler 2 gouttes, 3 fois par jour, 5 jours sur 7, en prenant un support neutre.
• Faciliter l’endormissement : mettre 1 goutte sur chaque poignet ; faire une série d’olfactions (3 ou 4) en rejoignant les mains au niveau du...

nez, ce qui permet de protéger les yeux. Pour une personne un peu plus fragile nerveusement, diluer l’HE à 10 % dans une huile végétale et respirer de la même façon.
• Vaincre les insomnies liées au surmenage professionnel ou au ressassement : préparer un roll-on avec 10 % d’HE de basilic tropical, 10 % d’HE de lavande fine (ou d’HE de mandarine verte, selon votre préférence olfactive) et compléter avec de l’huile végétale de noyau d’abricot.
À savoir Limiter son usage à 14 jours d’affilée.

Le basilic grand vert, idéal en cuisine

L’HE d’Ocimum basilicum se démarque par une forte proportion de linalol, un anti-infectieux doux. Représentant environ 60 %, le linalol est complété par d’autres molécules qui confèrent à ce basilic un léger effet calmant. C’est mon préféré pour une utilisation culinaire.

Bien l’utiliser
Huile aromatisée : mettre 10 gouttes d’HE dans 50 ml d’huile d’olive pour s’en servir en assaisonnement. Cette huile sera la bienvenue si vous souffrez de diverticulites, ses propriétés antibactériennes assainissant la paroi intestinale.

Et aussi
Le basilic sacré montre la voie

L’Ocimum sanctum (basilic sacré) contient de l’eugénol, du carvacrol et du méthyleugénol. C’est un anti-infectieux et un antimycosique. Certains la conseillent dans des formules anti-inflammatoires en cas d’arthrose. Je suis réservée quant à un tel usage. En fait, cette HE bénéficie chez nous de l’aura de la plante appelée Tulsi en Inde, où elle accompagne de nombreux rituels. De façon plus subtile, on lui prête la capacité d’améliorer le discernement. Pour le sommeil, prendre un extrait sec ou des feuilles en tisane, et non l’HE.

Bien l’utiliser
• Besoin de clairvoyance : respirer l’HE au-dessus du flacon en cas de nécessité.

Ce que dit la science

• L’effet sédatif et anxiolytique de l’HE de basilic tropical a été évalué lors d’une étude de 2015 réalisée sur des souris. Des doses différentes d’HE ont été administrées à trois groupes de souris (100, 150 et 200 mg/ kg). Pour les souris ayant eu 150 et 200 mg/kg d’HE, les chercheurs ont observé une diminution des déplacements et de l’agitation de celles-ci, mettant en évidence l’activité anxiolytique de cette huile essentielle.
• Une étude a prouvé l’efficacité de l’HE de basilic (couplée à des molécules facilitant son transport vers les cellules) dans le cadre du traitement des douleurs chroniques, comme les fibromyalgies. 

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité